voir Plus
    dimanche, 11 avril 2021
    30 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Réticence anti-vaccin : Un gendarme recherché à Gouecke !

    Le gendarme, accusé d’être l’acteur principal, de la destruction et de l’incendie du matériel servant d’abri pour la vaccination des personnes contactes à Gouecké, reste pour l’heure introuvable, a-t-on appris sur place.
    En effet, plusieurs jours après la destruction et l’incendie des tentes et les kits de lavages de mains, installés pour la vaccination des personnes contactes, l’acteur principal indexé par le sous-préfet de Gouecké, reste pour l’heure introuvable malgré toutes les actions engagées par le comité de riposte.
    Joint par la rédaction locale de Guinéenews© basée dans la région de N’zérékoré, Daniel Théa, parent du gendarme précise :  » vous savez les gens sont en train de très mal gérer cette affaire d’Ebola. Notre frère avait bien l’intention de se rendre. Mais il est resté avec une femme de l’OMS, qui était en train de le convaincre afin d’accépter de venir à N’Zérékoré, lorsqu’un véhicule, rempli d’hommes en tenue est venu pour l’arrêter, et du coup il a fuit. Imaginez, tous les cas de morts de Gouecké sont de sa famille. Donc sur le plan psychologique, c’est vraiment difficile à tenir. Si à cela s’ajoute encore de la brutalité, la situation ne pourra que se compliquer davantage,  voilà comment notre frère s’est retranché avec certains jeunes », dira notre interlocuteur.
    « Vous savez, c’est lui qui était devant les jeunes pour détruire le matériel. Sous prétexte que sa sœur a été envoyée à N’zérékoré et qu’elle est morte. Pour le moment il n’a pas accepté de se rendre », déplore pour sa part  Ibrahima Koné, le sous-préfet de Gouecké.
    Malgré toutes les campagnes de sensibilisation menées sur le terrain, la réticence reste d’actualité à Gouecké et à Bangana dans la commune urbaine de N’zérékoré.
    A noter que  302 contacts restent à suivre à date, 17 cas d’alertes dont 8 décès ont été enregistrés et 94 personnes contactes ont été vaccinées,  selon les statistiques fournies par la commission de riposte à date.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE