Retrait annoncé des actions de BNP Paribas de Guinée: les mises au point de la Bicigui

0
679

Dans un communiqué de presse publié dans les colonnes de votre quotidien électronique Guinéenews, le groupe BNP Paribas annonce l’ouverture d’une réflexion stratégique en vue de céder sa participation dans le capital de sa banque en Guinée.

Une information qui intrigue certains usagers de ladite banque. Dans le souci de tirer au clair cette annonce, nous avons joint au téléphone le Secrétaire général de la Fédération syndicale autonome des banques, assurances et institutions de micro-finance de Guinée, Abdoulaye Sow, par ailleurs directeur du département Communication de la Bicigui, dont il s’agit.

Droit dans ses bottes, le syndicaliste a tenu à rassurer l’opinion en ces termes:

« Dans l’actionnariat Bicigui, il y a le groupe BNP Paribas, il y a l’Etat guinéen, il y a les privés Guinéens, il y a les travailleurs de la Bicigui, il y a Proparco (une institution internationale). Donc, BNP a annoncé, je dis bien, annoncé la vente de ses actions. Mais ce n’est qu’une annonce.

Ils ont annoncé la même au Congo il y a huit ans, mais ils sont toujours là. Ils l’ont annoncé au Gabon il y a cinq an, mais ils sont toujours là. Et quand ils doivent céder leurs actions, ils vont les vendre à une institution internationale très crédible. La Bicigui est la banque la plus solide en Guinée, la plus solide je dis bien. Donc, il n’y a pas de sujet de panique.

La Bicigui se porte plutôt bien. Pour le moment, ce qu’une annonce. Vous avez vu en bas du communiqué de presse où on parle de la performance de la Bicigui. On vient de construire un nouveau siège qui coûte 12 millions d’euros à Kaloum. Et il y a la Bicigui au marché Niger qu’on doit faire tomber pour reconstruire également. Ce qui veut dire que nous nous portons bien ».