Retrait de l’OIF du processus électoral en Guinée : Dalein réagit sur Twitter

0
589
Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne. Thierno Souleymane Diallo/Guinéenews.

La décision de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF) de ne pas continuer d’accompagner le processus électoral en cours en Guinée suscite des vagues dans le paysage politique. Parmi les premières réactions à cette annonce, celle de Cellou Dalein Diallo.

C’est le réseau social Twitter que le président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a choisi pour réagir au communiqué publié par la francophonie.


Pour revenir à la déclaration de la Francophonie, elle intervient à moins d’une semaine du double scrutin à polémique du 1er mars prochain (législatives et référendum) et apporte de l’eau au moulin des opposants.

Reste à savoir si cela va suffire pour arrêter la machine du pouvoir qui jure sur tous les Dieux que rien ne va l’empêcher d’organiser ses élections.