Retraite de la CENI : les recommandations fortes de la Maison des Associations aux parties prenantes

mai 10, 2019 5:36

Après avoir pris part aux travaux de la retraite de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) qui s’est passée à Kindia avec pour objet l’élaboration d’un chronogramme consensuel pour la tenue des élections législatives transparentes et crédibles.  La Maison des Associations et ONG de Guinée(MAOG), une des plateformes de la société civile s’est fendue d’une déclaration pour interpeler toutes les parties prenantes.

Aux termes des travaux, la  CENI a soulevé quelques contraintes liée à la tenue des élections législatives et dont la prise en compte permettra d’organiser des élections transparentes, crédibles et acceptées de tous dans un délai de 235 jours.  Il s’agit les  contraintes identifiées et surmontables : Disponibilité des fonds et du matériel lourd par le gouvernement ; L’acquisition de la licence Oracle-Microsoft ; Mise en œuvre des recommandations de l’audit du fichier pour correction des anomalies du fichier électoral.

La Société Civile Guinéenne à travers la  Maison des Associations et ONG de Guinée a salué la volonté et la bonne foi de la CENI pour l’organisation des élections législatives transparentes et crédibles avant décembre 2019 si les contraintes sont levées.

Toutefois, la Maison des Associations et ONG de Guinée se disant fidèle à son engagement et sa ferme détermination à défendre les acquis démocratiques et la Constitution en République de Guinée, a remercié la CENI, les partis politiques, les Organisation de la Société Civile, les Partenaire Technique et Financier, pour la qualité des travaux.

Cependant, elle a recommandé au  Gouvernement de mettre à la disposition de la CENI, les fonds à temps, en vue de respecter le projet chronogramme des élections législatives.

La MAOG a invité la CENI à la mise en œuvre des recommandations de l’audit du fichier électoral ; le respect des délais de mise en œuvre correcte des activités planifiées, si les contraintes sont levées.

En ce qui concerne les partis politiques, la MAOG les a invités à participer aux processus avec bonne foi et avec beaucoup de responsabilité.

Aux Organisations de la Société civile, la MAOG les a appelés à véhiculer la bonne information issue de la retraite de Kindia, les 2, 3, 4 et 5 mai 2019 et d’éviter toutes démarches populistes.

Pour terminer, la Maison des Associations et ONG de Guinée a invité l’ensemble des participants de la retraite de Kindia, chacun à ce qui lui concerne au respect des engagements et recommandation issue de la retraite.