Réunion délocalisée du Parlement de la CEDEAO à Conakry: l’emploi jeune au centre des débats

avril 12, 2019 6:44

Du 11 au 16 avril, les députés du Parlement de la CEDEAO ( Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest) seront en conclave dans la capitale guinéenne autour du thème « la création d’emplois dans l’espace CEDEAO à travers le développement des PME et de l’entreprenariat ». La cérémonie d’ouverture de cette réunion extraordinaire délocalisée de la commission mixte du Parlement de la CEDEAO a eu lieu ce jeudi dans un réceptif hôtelier de la place. Outre les 35 députés de l’espace CEDEAO, plusieurs personnalités ont pris part à cette rencontre sous régionale, parmi lesquelles le ministre d’Etat de l’industrie et des PME.

Le but de la réunion est d’offrir l’opportunité aux députés membres de la commission mixte, de s’imprégner davantage des enjeux liés à la problématique de l’emploi des jeunes dans l’espace CEDEAO, afin de faire des recommandations utiles au parlement et aux instances supérieures de la communauté dans la mise en œuvre des politiques et stratégies communautaires destinées à relever les défis du chômage.

D’entrée,  le président de l’Assemblée Nationale, Claude Kory Kondiano, a salué l’organisation des réunions délocalisées dans les pays membres, parce que, explique-t-il, « cela permet aux députés de ce parlement communautaire de mieux connaitre les pays qui en sont membres ». Parlant du thème, Claude Kory dira qu’il interpelle tous les parlementaires à y prêter une attention particulière. « Le diagnostic non exhaustif de la problématique du chômage de la jeunesse montre la nécessité de trouver des solutions efficaces et viables dans un contexte fortement dominé par la migration irrégulière », à fait remarquer le président de l’Assemblée Nationale Guinéenne.

Abondant dans le même sens, le président du parlement de la CEDEAO Moustapha Cissé Lo a lui indiqué, que cette migration a pris de l’ampleur ces dernières années, à cause du manque d’opportunité d’emplois. Il estime en outre que pendant ces 6 jours de travaux, « les députés pourront examiner les causes lointaines du chômage des jeunes et les rôles que le Parlement de la CEDEAO peut jouer en vue d’apporter de l’assistance, de l’espoir, et de la prospérité économique à nos leaders de demain ».

Pour pouvoir cerner les problématiques liées au thème, le parlement de la CEDEAO a demandé l’implication de l’Organisation des Nations Unis pour le Développement Industriel (ONUDI). Pour le représentant pays de l’institution, Ansoumane Bérété, « cette réunion vient couronner un processus de dialogue fructueux mais elle représente aussi l’engagement de notre institution envers la CEDEAO et son parlement et notre détermination à l’accompagner dans son processus intégré d’industrialisation, qui est un élément fondamental du développement durable ».

De son coté, la ministre de la Coopération et de l’intégration africaine s’est engagé aux cotés des parlementaires pour aider à la mobilisation des ressources auprès des partenaires techniques et financiers en vue du financement des projets et programmes en faveur de l’emploi, de l’entreprenariat des jeunes et des femmes.

A noter par ailleurs que la réunion délocalisée ici à Conakry concerne trois commissions du parlement de la CEDEAO à savoir la Commission Communication et technologies de l’information, la commission Education, Science et Technologie et la Commission Travail, emploi, jeunesse, sports et culture. Faut-il rappeler que le siège du parlement de la CEDEAO qui est à sa 4e législature, se trouve à Abuja, au Nigéria. Avant la Guinée, la réunion délocalisée s’est déjà tenue à Dakar, à Bamako, à Cotonou.