Révision de la loi sur la HAC : les membres de l’institution passent de 11 à 13

0
684

Les députés ont adopté ce 3 juillet 2020 la loi révisée sur la Haute Autorité de la Communication. L’institution dirigée actuellement par Martine Condé et dont le mandat est échu depuis avril dernier, passera de 11 à 13 membres. Et le quorum est passé de 7 à 9 présents. Pour être membre de l’institution, il faut avoir au minimum 35 ans.

Désormais, la HAC a en son sein un Secrétaire général qui est chef de services administratifs sous l’autorité de la présidente ou le président de l’institution.

L’article de la nouvelle loi évoque les conditions de délivrance et de retrait des agréments d’exploitation des médias audiovisuels  ainsi que des conditions d’attribution des fréquences à ces médias.

L’opposant Mamadou Baadiko Bah est le seul à voter contre cette loi. Il justifie sa décision par de nombreuses inquiétudes : « Nous ne sommes pas rassurés quant à l’indépendance de cette institution. Nous ne sommes pas du tout rassurés malgré l’augmentation du nombre de sièges. Nous ne sommes pas du tout rassurés sur le caractère objectif et indépendant de cette institution pour assurer la liberté de presse, de la liberté d’opinion qui est menacée dans le pays par toute sorte de phénomène que nous connaissons. »