Révision des listes électorales : les primes des opérateurs de saisie toujours impayées

0
644

Les opérations d’enrôlement des électeurs en prélude aux élections législatives de février 2020, ont pris fin le 16 décembre sur toute l’étendue du territoire national. Depuis, le reste des primes des opérateurs de saisie et superviseurs des opérations d’enrôlement n’est toujours pas payé, a-t-on appris auprès des intéressés.

Interrogés par notre rédaction, certains agents recenseurs fustigent le retard du reliquat de leurs primes.

« Moi, j’étais à Fello Koundoua, la localité la plus éloignée de Tougué, pour faire l’enrôlement. Avec l’État des routes, l’enclavement des lieux et toutes les peines, on a fait le travail. Mais, voilà que jusqu’à présent on ne nous a pas payé le reliquat de nos primes.  C’est très dommage !  Malheureusement depuis la fin du recensement nous n’avons plus de suite sur le payement », déclare Abdoulaye Samoura, un des opérateurs de saisie.

Poursuivant son intervention, notre interlocuteur dit n’avoir perçu que la première tranche pendant que certains n’en ont reçu que trois depuis le début des opérations d’enrôlement.

Pour sa part, le coordinateur qui était basé à Tougué et qui est se trouve actuellement à Labé déclaré : « j’ai remonté toutes les informations au niveau de l’entreprise ETI ayant recruté les agents. Le paiement se fera bientôt. Donc, nous sommes tous à l’attente. »

Faut-il enfin souligner que toutes nos tentatives de joindre l’entreprise en charge du paiement des agents concernés, sont restées vaines.