Révision des listes électorales : pas d’engouement pour l’opération à Labé

0
527

Lancé le 20 juillet dernier sur toute l’étendue du territoire national, l’enrôlement des électeurs au compte de cette révision exceptionnelle des listes électorales semble être royalement ignoré à Labé. C’est le constat réalisé sur place par Guinéenews et confirmé par la CAERLE (commission administrative de révision des listes électorales). Celle-ci actuellement passe souvent des journées sans pouvoir enrôler le moindre électeur.

El Hadj Lamine Sangaré, le président de la CEPI de Labé exprime ici les difficultés rencontrées par son service à Labé : « nous rencontrons des difficultés qui sont, entre autres, le manque d’engouement devant les commissions administratives… Les six premiers jours, les CAERLE n’ont eu à enrôler que 15 personnes. Et si vous prenez les sous-préfectures, c’est un électeur par jour. Aucune sous-préfecture ne se démarque des autres dans cette situation. Ils trainent les pas. »

A la question de savoir quelles sont les causes de ce désintéressement, El Hadj Lamine Sangaré est on ne peut plus clair : « premièrement, ils ne sont pas totalement informés de la tenue de l’opération. Deuxièmement, les gens ont pris l’habitude d’attendre les derniers jours pour s’empresser. Finalement, on va se retrouver avec beaucoup de personnes non-enrôlées. Troisièmement, je me demande s’ils ne minimisent pas l’opération. »

Il faut pourtant rappeler qu’en plus des personnes écartées lors du précédent enrôlement, ce recensement prend en compte les jeunes en âge de voter, selon la CEPI de Labé.