Revue de presse: affaires 3ème mandat, Kaporo-rails, condamnation de Grenade  

mars 26, 2019 1:16

Cette semaine, la presse nationale dans son ensemble s’est fait écho des réactions d’un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé, le déguerpissement des habitants de Kaporo-rails et la condamnation de Boubacar Diallo dit Grenade.

Ainsi, «L’Observateur » du lundi 18 mars, a relayé les propos de Cellou Dalein, leader de l’UFDG, suite à une information l’accusant de pactiser avec la mouvance pour accorder un troisième mandat du Pr Alpha Condé. «Une certaine presse me dit prêt à négocier le troisième mandat. Ma lutte n’est pas négociable. Le respect de la Constitution est une priorité, la restauration de l’Etat de droit une urgence. Seul le respect du jeu démocratique nous permettra de vivre un meilleur avenir ». Pour Cellou Dalein, les réseaux sont mis en place pour détourner les Guinéens de l’essentiel et fixer dans les esprits la légitimité de la révision de la constitution pouvant conduire à un éventuel troisième mandat du Président Alpha Condé.

Quant à « Le Standard» du mardi, il s’est penché du côté du siège du RPG Arc-en-ciel pour écouter les responsables de ce parti et avoir leur avis sur le déguerpissement des habitants de Kaporo-rails et de Kipé2. Ainsi lors de l’assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir, les voix se sont levées pour soutenir l’action gouvernement. C’est-à-dire la politique de déguerpissement entreprise par le pouvoir pour « débarrasser » er les zones réservées des occupants dits « illégaux ».

 Le journal s’est aussi fait écho de l’assemblée générale citoyenne tenue par la société civile à la Maison de l’Associations et ONG de Guinée à Yimbaya. Pour le confrère, cette rencontre a été l’occasion pour les responsables de la société civile pour se prononcer sur l’éventuel troisième mandat du Président Alpha Condé. « Pour parler exactement du problème du 3ème mandat, je crois que le principal concerné qu’est le président Alpha Condé ne s’est jamais sur cette question. Il n’a jamais dit qu’il allait se présenter ou pas, bien que nous savons tous que une question qui est résolue d’avance par notre constitution. »

La visite du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique à Kindia a retenu l’attention de notre confrère. Cette visite du fils de la région, selon « Le Standard », a pour but d’annoncer la tenue de la fête de l’indépendance du 2 octobre prochain. « C’est pour informer toute la Basse-Guinée. Surtout la population de Kindia que le programme présidentiel  de construction des infrastructures dans les régions de la République va bientôt commencer à Kindia…Le 61ème anniversaire de l’indépendance de notre pays se fera à Kindia. Nous l’avons dit à toutes nos rencontres ici. Le Président est plus pressé que nous…. »

« La Lance », l’hebdomadaire du mercredi, a évoqué le procès de Boubacar Diallo alias Grenade. Le procès au terme duquel le militant de l’UFDG a écopé dix ans de prison. « Aussitôt la décision tombe, tel un couperet, Boubacar Diallo alias grenade s’est laissé choir dans la salle d’audience, a éclaté en sanglots : Je ne me lève pas ! Je ne retourne pas en prison…. » Pour le confrère, cette sentence n’est autre que « le triomphe de l’injustice.»