Revue de presse : « le printemps des ‘’ opposants hystériques ‘’ », « Béhanzin blanchit le fait-chier ! »

0
636

Cette semaine, dans la revue de presse, Guinéenews fait la part aux satiriques, notamment Bingo et Le Lynx. Autre journal consulté, La Lance.

« Le printemps des ‘’ opposants hystériques ‘’ ! », titre  Bingo pour son « Edito ou tard, on le saura ». Le satirique écrit qu’il faut balayer devant sa sale porte avant de regarder celle des autres. « La majorité des chefs d’Etat Ouest-af qui se sont pointés à Bamako ces derniers temps pour, semble-t-il, éteindre le feu sciemment allumé par le clan IBK sont presque tous membres du puissant syndicat des chefs d’Etat africains. Ces vampires bourrés de sang de leurs peuples n’ont d’égard que pour les leurs. ‘’Les roitelets négroïdes ‘’  qu’ils sont devenus devant le grand colon blanc pour qui, ils sont encore ‘’ taillables et corvéables à merci ‘’, les rend aveugles face à la réalité des revendications populaires et légitimes de leurs peuples…», écrit le journal qui estime qu’ils (les chefs d’Etat Ouest-africains) sont tous pareils ; tous des tyrans, voleurs, tueurs et cyniques à outrance. « Aux peuples malien, guinéen, ivoirien, tchadien, nigérien, togolais, béninois opprimés, de prendre leur destin en main et bouter hors de la terre de leurs ancêtres, ces vampires-cannibales… », poursuit le journal qui croit qu’en un mot comme en cent, cette nouvelle ère planétaire  post covid-19, va apporter des changements de mentalité partout. « Ni les syndicats des chefs d’Etat corrompus, ni les lobbys mafieux, encore moins les manipulations anti démocratique, ni peuvent rien », termine le quinzomadaire satirique.

« Béhanzin blanchit le fiat-chier ! », barre Le Lynx à sa Une. Le premier satirique guinéen écrit que les experts de la CEDEAO ont fini d’ausculter le « fait-chier » électoral guinéen. Leur rapport de blanchiment donne le feu-vert à la tenue de l’élection « pestilentielle » du 18 octobre. Le Lynx rappelle que ce travail, préalable à la prochaine pestilentielle, avait été recommandé par un précédent audit réalisé la veille de la « mascarade électorale (législative et référendaire) du 22 mars dernier, après un OK la mort dans l’âme du Prési Alpha Grimpeur.

« 28 Septembre : une date, deux anniversaires ! », titre La Lance à sa petite Une. « La vie est souvent faite de paradoxes. Curieuse coïncidence, cette semaine (du 28 septembre au 03 octobre, Ndlr),nous célébrons l’anniversaire de deux évènements qui ont marqué l’histoire récente et lointaine du pays. Le 28 septembre 1958, les Guinéens par un vote majoritaire s’affranchissaient de la tutelle coloniale. Ce même 28 septembre 2009, au stade du même nom, de graves et tragiques évènements ont eu lieu »,  écrit le journal. Et d’interroger : face à ces deux dates, quelle attitude faudrait-il avoir ? Evoquer les conditions dans lesquelles le vote du 28 septembre s’est déroulé, ou compatir à la douleur des familles des nombreuses victimes du drame du 28 septembre 2009 ? L’un dans l’autre, La Lance croit que ces deux dates nous incitent à une profonde interrogation.