voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Revue de presse : le tohu-bohu au RPG arc-en-ciel, les défis du gouverner autrement

    Pour sa revue de presse de la semaine, Guineenews a feuilleté pour vous La Lance, L’Observateur et Le Populaire. « Du vernis sur la mémoire historique de la Guinée ! », barre La Lance à sa Une. Le journal rappelle que le 25 janvier 1971 et le 22 janvier 2007, des Guinéens célèbres et anonymes mourraient pendus ou fusillés sur le Pont du 8 novembre. Depuis, poursuit l’hebdomadaire, l’ouvrage a été transformé en un échangeur moderne, alors que les familles des victimes réclament vainement la construction d’une stèle à la mémoire des leurs. Pour La Lance, « l’Echangeur de Moussoudougou », s’ajoute à la volonté de faire disparaître lentement, méthodiquement, la mémoire historique du pays. « En décembre 2018, un graffiti représentant  Sékou Touré et quatre autres figures du panafricanisme (le Congolais Patrice Lumumba, le Burkinabé Thomas Sankara, le Ghanéen Nkwame Kkrumah et le Bissau-guinéen Amilcar Cabral) est venu orner l’une des faces latérales du Pont 8 Novembre. Une initiative désintéressée de jeunes graffeurs réalisée dans le cadre d’un festival de fresques murales dénommé ‘’ Lassiry Graffiti ». Une  ‘’ pendaison supplémentaire « pour les familles des victimes qui comparent ce coup de pinceau de trop (inapproprié) à l’érection d’une statue en hommage à Moussa Dadis Camara au Stade du 28 septembre, l’autre sinistre lieu », écrit le journal.

    « Nomination du gouvernement/ Tohu-bohu au RPG Arc-en-ciel », titre également La Lance à sa petite Une. Le journal rapporte que la nouvelle équipe gouvernementale que le Président Alpha Condé est en train de mettre en place au compte-goutte désenchante jusque dans les rangs de son parti, le RPG arc-en-ciel. «La reconduction de la plupart de ses ministres a suscité bien des frustrations. Beaucoup espéraient que c’était leur tour de figurer dans le premier gouvernement du troisième mandat. Hélas ! Ils peuvent désormais ravaler leurs prétentions politiques. Du moins pour le moment. Djénab Nabaya Dramé, confirmée à la tête du ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, fait jaser…», écrit La Lance.

    « Les défis du « gouverner autrement’’ », titre à sa Une, L’Observateur qui publie une tribune de la députée Zeinab Camara. Celle-ci dénombre sept défis à relever par les nouveaux membres du gouvernement. Ces sept défis sont : l’éducation et la promotion de la jeunesse, garantir une meilleure santé pour tous, le renforcement de notre démocratie, la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales, l’autonomisation de la femme guinéenne, le perfectionnement de l’outil diplomatique de la Guinée et le renforcement de notre cohésion sociale. « Tous ces défis sont prioritaires et doivent être relevés avec acharnement et détermination. Je souhaite tous les vœux de réussite et de succès à notre gouvernement dans leur tâche et nous, en tant qu’élus du peuple, nous demeurons engagés aux côtés de nos institutions constitutionnelles afin que ces nombreux défis soient relevés car la réussite du pouvoir exécutif sera la réussite de toute la Guinée », écrit la députée.

    « La rumeur chasse le préfet de Kérouané », titre pour sa part Le Populaire. Le journal écrit qu’une simple manifestation de joie des supporteurs et fans de l’équipe préfectorale de football a été interprétée par les « rumeurlogues » comme une descente improvisée pour le déloger de la préfecture. « Mais voilà,  l’ex-préfet de N’Zérékoré, Sory Sanoh, qui se déclarait prêt à mater tout manifestant contre le régime d’Alpha Condé,  bien en place à Kérouané où il a été installé, il y a quelque mois », écrit le journal.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE