Revue de presse: probable rencontre Alpha-général Konaté, débats sur la nouvelle constitution, affaire Kaporo-rails

juin 17, 2019 1:04

Les journaux de la semaine du 10 au 16 juin ont traité dans l’ensemble, le projet d’une éventuelle nouvelle constitution considérée comme une menace pour la stabilité du pays par les uns et vue comme une bouée de sauvetage pour les autres. Ensuite les confrères ont évoqué une probable rencontre entre le Président Alpha Condé et l’ex-chef de la transition, le général Sékouba Konaté. Et enfin l’affaire Kaporo-Rails qui continuent de faire parler d’elle: les journaux ont relayé le dépôt de la plainte par les victimes du déguerpissement.

Ainsi, Le Lynx du 10 juin a fait cas de la colère des responsables du Front National de la Défense de la Constitution (FNDC) contre les promoteurs de la mouvance présidentielle. Les frondeurs, selon le journal, demandent à tous les Guinéens d’identifier les biens de tous ceux qui œuvrent sur le terrain pour une nouvelle constitution. Le FNDC a, selon sa déclaration publiée par l’hebdomadaire satirique, invité ses membres vivant à l’intérieur comme à l’extérieur, à rechercher et communiquer les biens « mal acquis » appartenant à tous ceux qui s’activent actuellement pour la nouvelle constitution.

Le journal a aussi relayé l’information sur le retrait de la BNP Paribas de la Guinée. Dans le même temps le confrère a diffusé l’interview du directeur de la communication de la BICIGUI qui rassure les clients.

Quant à L’Observateur, il annonce que la Cour Pénale Internationale a enregistré la liste des promoteurs du troisième mandat. Pour le journal la proposition d’un troisième mandat est une menace contre la stabilité de la Guinée.  L’hebdomadaire d’informations générales et d’analyses, s’est fait échos de la plainte des victimes du déguerpissement du site directionnel de Kaporo-Rails. Une plainte adressée, selon le journal, à la Cour de la Justice de la CEDEAO. Le confrère est revenu cette semaine sur la performance de la Fédération Guinéenne de Football à travers le championnat national. Cette performance attribuée particulièrement à son président Antonio Souaré et son staff a permis à la Guinée désormais de se faire représenter par quatre équipes au niveau africain.

La Lance du mercredi a fait le compte-rendu du meeting hebdomadaire du RPG. Meeting au cours duquel le ministre Bantama Sow s’est illustré en prônant la politique de la chasse à la sorcière.  Selon le journal, le ministre aurait demandé publiquement aux membres du gouvernement de se rallier ou de quitter (pour ceux qui ne seraient pas pour) le navire qui conduit vers la nouvelle constitution. La Lance a aussi révélé l’attitude de la Commission Electorale Nationale et Indépendante qui, selon lui, aurait fait une fuite en avant malgré les propositions de l’opposition.

La Guinée Actuelle de la semaine a relayé l’entretien du général Sékouba Konaté, l’ex-chef de la transition, accordé à Jeune Afrique. Laquelle interview a révélé les ambitions du général Sékouba Konaté qui trouverait normale une rencontre entre le Président Alpha Condé et lui. Le journal a ensuite fait cas des victimes du déguerpissement de la décharge du quartier Dar-es-Salam qui ont finalement accepté de prendre leurs indemnités. La Guinée Actuelle est aussi revenue sur l’engagement total du ministre Aboubacar Sylla dans la Mouvance présidentielle pour la promotion de la nouvelle constitution.