Riposte au Covid-19 : l’ANIES clôt la première phase de son plan de riposte au marché Tanènè

0
777

Lancé le 09 janvier dernier, la première phase du plan de riposte adopté par l’ANIES (Agence Nationale d’Inclusion Economique et Sociale) a pris fin ce dimanche par la pulvérisation du marché Tanènè (aussi appelé marché Aviation), dans la commune de Matoto. En attendant le lancement de la deuxième phase, prévue début juin, cette première phase aura permis de toucher 102 sous-préfectures  (soit 1309 districts) et la zone spéciale de Conakry touchés ; la distribution de kits sanitaires dans 130 900 ménages (plus de 850 000 personnes) qui ont été également sensibilisés au COVID-19; la distribution de 1850 kits sanitaires de lavage de mains ; la distribution de 5715 cartons de savons (soit 400 050 morceaux ) et la désinfection de 21 marchés et ports de pêche à Conakry.

« Pour la désinfection, ce sont 19 lieux publics (marchés et ports) qui étaient prévus. Aujourd’hui, à la demande des autorités communales de Matoto et Ratoma, nous sommes à 21 lieux publics désinfectés. Nous avons ajouté les marchés de Tanènè et de Koloma », a expliqué madame Sanaba Kaba, directrice générale de l’ANIES.

Si la première phase a touché les villes frontalières du pays, en plus de Conakry, la directrice de l’ANIES a expliqué que la deuxième phase du plan de riposte sera presque consacrée à la capitale qui demeure l’épicentre de la maladie en Guinée.

Ce dimanche, le marché de Tanènè, comme d’autres marchés, a été désinfecté par l’entreprise G.A.Technics. « Compte tenu du fait qu’il y a des aliments stockés dans ces marchés, nous n’utilisons que de l’eau de javel et du chlore. Nous travaillons avec l’entreprise Nimba qui assure le dosage. La solution est efficace, et au bout de deux heures de temps, les marchands peuvent revenir », a expliqué Pape Doudou Gaye, le chargé de communication de G.A Technics.