Riposte au COVID-19 :  Sidya Touré attaque violemment une mesure d’Alpha Condé

0
769

Dans la pile de mesures édictées récemment par les autorités du pays, figure en bonne place le port des masques qui sera d’ailleurs « obligatoire » à compter de ce samedi 18 avril 2020.

Une décision du chef de l’Exécutif guinéen découlant du nombre, sans cesse, croissant de personnes atteintes par le Coronavirus. Mais celle-ci ne restera pas sans souffrir des critiques venant des adversaires politiques d’Alpha Condé. C’est le cas notamment du président de l’Union des forces républicaines (Ufr).

« (…). Vous vous apercevrez que quand on parle aux Guinéens, on ne sait pas à qui on parle », soutient d’emblée Sidya Touré.

Poursuivant dans le sens, l’ancien Premier ministre ajoute : « quand on demande aux entreprises et autres services de fournir des masques à leurs employés, mais que deviennent les Guinéens qui ne sont pas employés par l’administration ou quelques sociétés minières, et qui sont de l’ordre de 96 à 97% de la population ? Qui va leur donner des masques ? Les prix qu’on a indiqués, sur quelle base ils ont été fixés ? Donc, j’estime que c’est encore comme toujours en ce qui concerne le régime Alpha Condé, juste des mesures en trompe-l’œil. Nous avons des Guinéens, – c’est d’ailleurs l’absolue majorité -, ils travaillent pour eux-mêmes », rappelle notre interlocuteur joint au téléphone.

Et de conclure : « (…). Vous ne pouvez pas fixer le prix d’une marchandise dont vous n’êtes pas propriétaire ».