Riposte au covid19: Mamadou Diouldé Diallo vole au secours de Labé

0
295

Ressortissant de la commune urbaine de Labé, Mamadou Diouldé Diallo, le secrétaire général du ministère de l’Hydraulique, a jugé utile de venir au secours de sa ville natale en cette période de crise sanitaire mondiale, à travers  un don de 500 kits sanitaires, qu’il vient de faire parvenir aux autorités communales de la principale agglomération de la Moyenne Guinée.

La remise officielle de ces kits s’est déroulée ce lundi 06 avril 2020 dans la salle de cérémonie de la commune en présence des autorités administratives et religieuses de la cité de Karamoko Alpha.

A l’absence du donateur, le maire de la commune urbaine de Labé a tenu a rappeler le contexte dans lequel ce fils du terroir a fait ce geste : « en amont, la commune a tenu ici à son siège une rencontre qui nous a permis de mettre en place un comité local de riposte au coronavirus. C’est ainsi qu’on a lancé un appel aux bonnes volontés, afin de préparer la riposte. La réponse des ressortissants ne s’est pas fait attendre. C’est ainsi qu’un ressortissant de Labé précisément monsieur Mamadou Diouldé Diallo Fady, le secrétaire général du ministère de l’Hydraulique; qui est ancien directeur général de la SEG (société des eaux de Guinée) a répondu avec un don de 500 kits. Si on dit 500 kits, comprenez que c’est l’équipement au grand complet ; le tabouret, les deux sceaux et les produits désinfectants. Si on détaille tout cela, c’est plus de 2 000 pièces qui ont été réceptionnés. Donc quand on dit kit, c’est le paquet », précise Mamadou Aliou Laly Diallo.

Pour le partage des kits, le maire rassure : « tout le matériel sera mis à la disposition de la commission qui va procéder à la distribution entre les populations de Labé. Nous avons appris que certaines de nos communes rurales sont déjà touchées, c’est entre autre la commune rurale de Popodara, car Serima relève de cette commune et c’est là-bas que le premier cas a été détecté. Donc, nous envisageons de les doter et doter en même temps toutes les communes rurales de Labé. Mais la grande quantité sera répartie dans la commune urbaine», estime le maire de la commune urbaine de Labé.

Apres avoir remercié et encouragé toutes et tous à resserrer les rangs dans la lutte contre le maudit virus, le grand imam de Labé a salué le geste de monsieur Mamadou Diouldé Diallo. EL Hadj Thierno Badrou Bah a rappelé que le secrétaire général du ministère de l’Hydraulique n’est pas à son premier geste à l’endroit de Labé : « monsieur Diouldé a fait un grand geste et ce n’est pas une première. Lorsque les tapis de la grande mosquée de Labé étaient usés et que ça suintait au niveau de la mosquée, on avait fait appel aux ressortissants qui sont venus à la rescousse d’abord pour la toiture. Ensuite, pour les tapis même les mendiants avaient cotisé pour acheter des tapis. Mais la grande majorité avait été achetée par monsieur Diouldé. Donc, il n’est pas à son premier geste», rappelle le grand imam de Labé.

Il faut rappeler que le député uninominal, l’imam, la commune et plusieurs autres ONG (organisations non gouvernementales) ont également profité de cette occasion pour faire des dons de kits sanitaires, de savons et même de l’argent. A son tour, Mamadou Cellou Baldé, le député uninominal UFDG de Labé a également salué l’initiative : « je commencerais d’abord par féliciter le conseil communal de Labé pour cette initiative de faire en sorte que cette stratégie de riposte soit placée sous un cadre harmonisé. Cela permet d’intervenir avec efficacité, efficience mais également faire de l’économie. Quand toutes les structures, toutes les associations, toutes les personnes ressources qui ont envie de participer à cette riposte ont accepté d’être sous la houlette de la commune, je crois que cela nous a permis de mobiliser tout ce que vous avez vu », a-t-il déclaré.

Il faut préciser que c’est un seul cas positifs qui est jusque-là déclaré dans la région administrative de Labé. Par contre, plusieurs contacts sont en quarantaine dans les sous-préfectures de Popodara et Diari.