Riposte aux épidémies : le Royaume de Belgique offre 760.000 masques à la Guinée

0
191

Au lendemain de la résurgence d’Ebola en Guinée, le ministre de la Santé a approché son homologue des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger afin que celui-ci mette à contribution les ambassades et consulats de la République de Guinée pour passer le message auprès des partenaires en vue d’aider à faire face non seulement au Coronavirus, mais aussi à Ebola.

C’est dans ce cadre que l’ambassade de Guinée à Bruxelles a saisi le Royaume de Belgique et la Commission de l’Union européenne pour des appuis supplémentaires afin d’aider le personnel médical à faire face à la pandémie et aux autres épidémies présentes en Guinée. Une démarche qui a eu un écho favorable. Puisqu’un lot important de masques viennent d’être acheminés sur Conakry.

Ils ont été mis à la disposition des autorités guinéennes dans la matinée de ce mercredi 21 avril 2021, à la Pharmacie centrale de Guinée. Dans son discours de circonstance, la Chargée d’Affaires de l’Ambassade de Belgique en Guinée a dit que les efforts ne faiblissent pas en termes d’accompagnement de la Guinée.

« En témoignent les activités qui nous ont réunis la semaine dernière, avec les Nations Unies et d’autres pays soutenant le mécanisme Covax, pour réceptionner plus de 194.000 doses de vaccins contre le Covid-19. La Belgique a contribué à hauteur de 4 millions d’euros à cette initiative multilatérale importante. Aujourd’hui, c’est un autre mécanisme d’appui que nous avons pu mobiliser, avec l’aide de l’ambassade de Guinée à Bruxelles », a indiqué Mme Delphine Perremans.

Poursuivant, la diplomate belge ajoutera que ce mécanisme dénommé B-FAST (Belgian Fisrt Aid and Support Team) est activé grâce au soutien logistique de l’Union européenne. Et que c’est à travers la Protection civile de celle-ci que la Belgique a bien pu acheminer cet important don de 760.000 masques pour une valeur marchande estimée à 840.000 euros.

« Ce don vient compléter les stocks nécessaires à la riposte au Covid-19 et à la maladie à virus Ebola pour protéger les agents de santé un première ligne de cette riposte. C’est donc une manifestation supplémentaire de l’engagement de la Belgique à soutenir ses partenaires, dont la Guinée, dans le combat contre un virus dont elle est également victime. Dans ces moments particulièment éprouvants, la solidarité est une valeur à défendre et à préserver. La Belgique est fière des efforts accomplis dans ce cadre », a exprimé Mme Delphine Perremans.

Pour sa part, le Chef de la Délégation de l’Union européenne, a tout d’abord insisté d’autres efforts substantiels, notamment le port des masques et la vaccination. Ensuite, M. Josep Coll dira que la solidarité européenne vient à l’aide de la population guinéenne « pour qu’effectivement cette bataille que nous menons tous contre la pandémie soit un peu moins dure, un peu  plus légère ».

Citant l’OMS, le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger fera noter que personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité. Aussi, le Dr Ibrahima Khalil Kaba a invité les autorités sanitaires à une gestion efficiente du don.

« Ces masques ne sont pas là pour orner des stocks. Il faut qu’on les utilise. Les mesures barrières qui sont édictées par le ministère de la Santé doivent être suivies, parce que les gens continuent à tomber malade. Et malheureusement, nous continuons à perdre des compatriotes. Il faut que tout le monde comprenne que notre mode de vie a changé et qu’il faut qu’on s’adapte à cela », a intimé le chef de la diplomatie guinéenne.

Ce don vient s’ajouter aux 45 millions d’euros déjà mobilisés par l’Union européenne et ses États membres présents en Guinée qui, ensemble, dans le cadre l’approche Team Europe, constituent le premier bailleur de fonds en termes de financement de la lutte contre le Covid-19 en Guinée.

Faut-il le rappeler, depuis 2016, la Belgique accompagne la Guinée sur le chemin du développement économique inclusif durable. Un partenariat assez jeune, mais qui se construit et se renforce au fil du temps. Il se veut également dynamique, innovant et surtout flexible.

Dans le contexte de fragilité sanitaire extrême de la Guinée causée par le Coronavirus auquel s’est joint désormais le virus Ebola, l’accompagnement du Royaume de Belgique s’est toujours manifesté. En 2020, sa contribution à la riposte à  travers les acteurs belges a été évaluée à 1,6 million d’euros en Guinée.