Riposte contre le covid19: A Lélouma, les populations bravent les autorités et réouvrent le marché hebdomadaire

0
568

Dans le cadre de la prévention contre le COVID 19, les autorités locales de Lélouma avaient appelé à surseoir à la tenue des marchés hebdomadaires sur toute l’étendue de la préfecture.

Mais la mesure a fait long feu, car les citoyens ont bravé cette interdiction pour rallier en grand nombre certains de ces marchés locaux ou parfois des interpellations et des accrochages sont régulièrement signalés.

Ce samedi matin, jour du marché à Lélouma, vendeurs et acheteurs se sont retrouvés pour effectuer leur « business ». L’affluence est remarquable contrairement aux semaines précédentes.

Les boutiques et magasins sont ouverts, et tout se passe comme d’habitude comme si c’était une période sans état d’urgence sanitaire, a constaté sur place le reporter local de Guinéenews.

Interpellé par rapport à la question, le maire Moustapha Baldé tente de justifier cette reprise par la forte pression de certaines autorités au niveau régional. « Vous savez, nous avons pris cette initiative pour nous prévenir du COVID 19. Mais certains commerçants notamment de Labé se sont plaints que leurs soi-disant boutiques sont fermées à Lélouma. Et qu’ils sont privés de leurs marchandises. Certains aussi des commerçants qui ont passé outre cette mesure ont été interpellés par des agents de sécurité… (…).

Donc face à tout ça, il y a eu le tollé par-ci, par-là et ainsi de suite. C’est suite à tout ça qu’on a été convoqués à Labé pour prendre avec les autorités administratives et la chambre région de commerce des dispositions dans ce sens. C’est ce qui a motivé la reprise du marché hebdomadaire.

Sur la question des dispositions prises au niveau du marché central pour prévenir le COVID 19, le maire ajoute: « en plus de se soumettre au contrôle au niveau du cordon sanitaire, le port du masque est obligatoire. Le lavage des mains est aussi de rigueur », conclut Moustapha Baldé.