Riposte économique au Covid-19 : Kassory lève un coin du voile sur l’aide de l’Etat en faveur des PME

0
193

Le gouvernement de Kassory Fofana s’apprête à rendre public son plan détaillé de riposte économique à la pandémie de Covid-19 en faveur des Petites et Moyennes Entreprises de Guinée.

Pour ce faire, le gouvernement entend financièrement voler au secours des promoteurs de PME et surtout ceux évoluant dans les secteurs agricole et hôtelier.

S’agissant par exemple des agriculteurs, nous annonce une source proche de la Primature, l’Etat va racheter une partie de leurs productions et en faire des stocks régulateurs.

Une initiative qui serait sans doute un véritable bol d’oxygène apporté par le gouvernement aux producteurs locaux de pommes de terre, de légumes ou d’anacardes qui éprouvent, en ce moment, énormément de difficultés pour écouler leurs productions.

Pour ce qui est du secteur hôtelier, le gouvernement prévoit d’y injecter également d’importants fonds à l’effet d’atténuer le choc de la pandémie.

Même si, pour l’instant, une cacophonie règne dans l’évaluation des impacts de la pandémie de Coronavirus sur les établissements hôteliers guinéens.

Toujours selon notre interlocuteur, le Premier ministre Kassory Fofana, qui a encore en travers la gorge les couacs des ‘’estimations erronées’’ du secteur énergétique, serait très agacé par les premiers chiffres avancés par le ministère de l’Hôtellerie qui aurait fait une évaluation des pertes d’une valeur estimée à 20 milliards de francs guinéens dans le secteur. Alors qu’une une contre-expertise commandée par la Primature fournit une estimation chiffrée de l’ordre 8 milliards de francs guinéens.

Pour l’instant, nous rapporte la même source, le gouvernement envisagerait d’injecter une bagatelle de 500 milliards de francs guinéens pour assurer l’opération de sauvetage d’un certain nombre d’activités économiques dans le pays dont celles des secteurs agricole et hôtelier. Un chiffre qui pourrait évoluer en fonction bien sûr des résultats tangibles consolidés qui découleront des différentes contre-évaluations commandées par le Premier ministre Kassory, nous dit-on.

Par ailleurs, joint au téléphone par Guinéenews, le Chef du gouvernement a confirmé ces informations relatives à l’appui apporté aux PME tout en précisant que ces fonds sont destinés aux groupements d’intérêt économique (GIE) qui contiennent toute une panoplie de couches socioéconomiques. Il a également souligné que c’est dans les réserves de l’Etat que ces fonds sont puisés. Ils ne sont certes pas suffisants mais viendront en appoint pour atténuer un peu les pertes dues au Coronavirus, a-t-il rappelé.

« Pour la filière d’anacarde, 15 milliards de francs guinéens sont prévenus et celle de la pomme de terre et autres, 5 milliards GNF y sont destinés », a expliqué le Premier ministre Kassory qui annonce à Guinéenews que le gouvernement a déjà payé intégralement tous ses arriérés à l’endroit des établissements hôteliers du pays en attendant le décaissement de l’assistance financière prévue par l’Etat pour le secteur.

Une dépêche de Bangaly Touré, depuis Macenta pour Guinéenews