Rupture de poissons à Lola : avec les violences de N’Zérékoré, les populations  se rabattent sur le Liberia  

0
698

 Depuis lundi, les habitants de la ville de Lola, préfecture située au sud -est de la Guinée sont confrontés au manque de poisson et de viande, à cause des incidents électoraux qui se poursuivent à N’Zérékoré. Pour combler ce vide créé par cette pénurie, les commerçants se tournent vers le Liberia voisin, pour  ravitailler le marché local en poisson surtout, a-t-on constaté sur place.

Plusieurs femmes ont commencé à se donner la main, pour cotiser de l’argent et importer du poisson du Liberia, dans la localité de Yekepa la plus proche de la Guinée, par où transitent ces cartons de poissons.

La présidente des vendeuses de poissons  de Lola,  Bébé Camara, que nous avons interrogée à propos de cette crise de poissons, a déclaré que  la route est bloquée entre Lola  et N’Zérékoré, à cause des affrontements qui ont éclaté dimanche.

« Les magasins de poissons sont fermés ;  et chez nous le petit stock qui était dans  les frigos est fini depuis dimanche à Lola », a déploré  Bébé Camara.

Notre interlocutrice a indiqué que c’est en moto qu’elles importent le poisson.  Au Liberia l’achat du carton de poisson avec les frais de douane inclus revient à 450 mille francs guinéens.

Les marchandes sont tenues à leur tour de répercuter ce coût sur le consommateur. Ce qui rend l’accès au poisson plus compliqué pour le panier de la ménagère.