Saham Assurance fait un important don de denrées, de masques et de kits d’hygiène

0
643

La presque totalité des pays du monde fait actuellement face à la pandémie COVID-19 qui a fait des milliers de victimes un peu partout. Face à ce danger planétaire, l’humanité se mobilise pour apporter une réponse coordonnée et appropriée. Et le Groupe Sanlam ne veut pas rester en marge de cette ‘’guerre’’ contre cette pandémie.

C’est dans ce cadre que ce leader panafricain des assurances, à travers ses filiales, a initié dans l’ensemble des 33 pays dans lesquels il évolue, un certain nombre d’actions de soutien à la lutte contre la propagation du Covid-19.

Ces actions de soutien s’articulent autour de trois principaux axes. A savoir : contribution financière à la riposte, fourniture d’équipements de protection et d’hygiène au corps médical en avant dans cette lutte, soutien à la résilience des couches vulnérables face aux effets néfastes du Covid-19.

Le samedi 6 juin 2020, le Groupe Sanlam, par l’entremise de sa filiale Saham Assurance, a procédé au lancement de la mise en œuvre de cette composante sociale de son plan d’action « Soutien à la riposte contre le COVID-19 » par la remise d’un important lot de denrées alimentaires, de masques de protection et de produits d’hygiène à des ONG et consortiums d’ONG dont les bénéficiaires désignés sont les populations vulnérables.

C’était au siège de Saham Assurance, sis à Sandervalia, à Kaloum, en présence des représentants de ces ONG et consortiums d’ONG, entourés des membres du Comité interne de coordination des actions de soutien de Saham Assurance à la riposte au Covid-19.

Dans son discours de circonstance, M. Ismaël Coulibaly, Directeur Général de Saham Assurance, a dégagé les motivations de sa structure à apporter de l’assistance aux couches qui ont été choisies à cet effet.

Le lendemain dimanche 7 juin, le cap a été mis sur l’orphelinat Regina Maris qui a constitué la deuxième étape de distribution des vivres et autres matériels de protection.

En recevant le précieux don, la fondatrice dudit orphelinat, Mme Bouillé a exprimé toute sa gratitude à l’endroit des généreux donateurs qui ont bien voulu penser à elle en cette période de crise sanitaire, alors qu’elle doit s’occuper et de la nourriture et de l’habillement, mais aussi de l’éducation des 60 pensionnaires de son centre.

Et pour boucler la boucle autour de ce premier axe, les responsables de Saham Assurance ont apporté le même soutien aux balayeuses de Conakry, ce lundi 8 juin. C’est le directeur de Cabinet du gouvernorat de la ville qui a officié cette autre remise.

Avant de procéder à la mise à disposition du don, le Directeur Général Ismael Coulibaly a déclaré que le Comité interne d’entreprise de coordination des actions de soutiens de Saham a estimé qu’il était important de venir témoigner de sa solidarité et de son soutien à la communauté des balayeuses de la ville de Conakry face aux effets néfastes de la pandémie,« Communauté qui, dans les conditions modestes qui sont les siennes, et par ses actions quotidiennes, participe à l’hygiène de notre ville, Conakry ».

Poursuivant son propos, M. Ismael Coulibaly a lancé une invite à cette communauté de femmes en ces termes :

« Femmes balayeuses de la ville de Conakry, soyez remerciées pour votre engagement quotidien au profit de l’hygiène de notre ville. Tous ensemble, nous bouterons hors de la Guinée cette maladie. Pour cela, je voudrais vous inviter à la sensibilisation et au strict respect des mesures barrières édictées par nos autorités sanitaires dans cette lutte engagée contre la COVID-19 ».

De vive voix, le Directeur de Cabinet du gouvernorat, au nom du général Mathurin Bangoura, a remercié et félicité les autorités de Saham Assurance pour le choix porté sur cette couche vulnérable et exposée à la maladie. Même son de cloche chez la Présidente des balayeuses de Kaloum, Hadja Adama Camara qui a rassuré les donateurs de la distribution équitable du don.

C’est un total de 10.000 masques de protection, de 200 kits de lavage des mains, de 10 tonnes de denrées, de 200 cartons de produits désinfectants qui ont été distribués pendant ces trois jours d’activités au bénéfice des populations guinéennes.