Saint Sylvestre à Coyah: une occasion pour Chrétiens et musulmans pour assainir ensemble mosquées et églises

0
475

La célébration de la Saint Sylvestre a été une occasion pour  les communautés chrétienne et musulmane de renforcer davantage leur union, à travers une campagne d’assainissement des lieux de culte, notamment les mosquées et les églises, par leurs fidèles, tous ensemble, a-t-on constaté sur place.

Le mardi 31 décembre 2019 donc  ce sont plusieurs jeunes chrétiens et musulmans qui se sont associés pour poser cet acte citoyen,  afin de renforcer la cohabitation pacifique entre les deux religions, histoire  de se mettre à l’abri ‘’des manipulations politiques’’.

Plusieurs mosquées et églises dont la mosquée Jamilah, Elhadj Ousmane Cissé, Magueliyah, l’Eglise protestante évangélique Réveil du matin, Ambassade de Dieu et le centre de santé du Km54 ont été également assainis par une cinquantaine de personnes mobilisées à cet effet.

  1. Tamba Joseph Touré, président des jeunes solidaires pour le progrès et directeur des études du Groupe scolaire de Kolet Ciré, l’un des principaux initiateurs de cette action unificatrice explique ce qui a prévalu à cette initiative.

« L’idée est venue d’un groupe de jeunes enseignants de presque tous les bords politiques, ethniques et religieux, qui sont conscients des manipulations politiques pour des fins égoïstes, en passant généralement par des religions et ethnies pour diviser les citoyens. C’est pour donc mettre une barrière solide contre ces actes que nous nous sommes d’avance mis ensemble, afin qu’une vache noire ne nous disperse pas avec des miettes sur les cornes », a-t-il indiqué.

Quant à Benjamin Doré, enseignant en classe de 6ème   année, il salue également cette démarche. « Nous sommes massivement sortis, pour assainir les lieux de cultes pour prouver que la paix, la cohabitation pacifique et durable sont possibles entre les religions et les ethnies. C’est pourquoi moi, en tant que chrétien, je suis venu assainir une mosquée où des Guinéens tout court viennent prier pour les familles en l’occurrence notre cher pays la Guinée ».

Sur les lèvres de tous ces jeunes ayant pris part à cette campagne citoyenne, le message était le même « à bas la division ethnique et religieuse ».

Il faut rappeler qu’en 2010, pendant les élections présidentielles, Coyah et surtout cette zone de km54, jusqu’à Kabeleyah, avait été malheureusement le théâtre d’affrontements entre les militants des deux principaux  partis politiques, le RPG et l’UFDG, faisant 3 morts, des blessés graves, et la destruction de biens privés. Fragilisant ainsi le tissu social.

Pour finir, les imams et les pasteurs ont à l’occasion de cet assainissement, formulé des prières en signe d’encouragement, d’accompagnement et d’adhésion à cette initiative.