Saisie du matériel de campagne de l’Ufdg à Labé : le gouverneur Madifing mis en cause

0
690

Après l’épreuve de la frontière guinéo-sénégalaise, c’est à Labé que le matériel de campagne de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) en provenance du Sénégal est bloqué à nouveau, selon le directeur de la communication du parti, Ousmane Gaoual Diallo qui s’en est ouvert à Guineenews.

Selon l’ancien député uninominal de Gaoual, « deux camions contenant le matériel de campagne de l’Ufdg ont passé la frontière (guinéo-sénégalaise) ce jeudi. Et le camion qui prenait la direction de la haute Guinée via Labé, Mamou pour Kankan a été arrêté à la rentrée de la ville de Labé et conduit sous escorte au camp Elhadj Oumar Tall. »

Derrière cette énième difficulté que le principal parti de l’opposition rencontre pendant sa campagne, les autorités sont mises en cause.

« Les personnes qui nous ont informés, nous ont laissés entendre que c’est sur instruction du gouverneur Madifing Diané que le camion a été saisi et mis à la disposition de l’armée», confie-t-il à Guineenews.

«Mais, ajoute-t-il, maintenant que l’information est en train d’être relayée, les autorités civiles  se rejettent la responsabilité. Ils disent n’avoir pas été au courant. On a appelé le commandant du camp qui dit aussi ne pas être informé. Qu’il ne sait pas. Il a juste appris qu’il y a un camion qui est gardé là-bas. Le commandant de la douane dit que c’est pour des questions de sécurité. »

Et de déplorer que « nous n’avons aucune explication qui nous laisse croire qu’il ya une raison quelconque qui fait que le gouvernement et son gouverneur de Labé qui ne cherchent qu’à attiser de la haine, qu’à attiser des conflits dans le pays, bloquent ainsi la distribution du matériel de campagne de l’UFDG. »

Avec comme seule explication possible, une détermination du pouvoir Condé d’empêcher une campagne sereine.

« Après avoir échoué dans leur tentative de créer une tension par ces faux complots qu’ils ont inventés (attaque cortège PM, ndlr) de toutes pièces qui ont été démantelés le lendemain, aujourd’hui ils essaient une autre stratégie pour accroitre des tensions inutiles. »

Néanmoins, calme-t-il, « nous appelons donc nos militants, les responsables du parti à rester sereins ». Promettant que « le camion poursuivra le plus rapidement possible son trajet et ira à destination de nos militants partout où ils sont pour permettre au président de l’UFDG de recevoir l’accueil extraordinaire dans toute la haute Guinée et en Forêt. »  Et d’insister que « ce matériel arrivera à temps, il faut que les uns et les autres ne tombent pas dans les provocations du gouverneur Madifing Diané ».

Joint au téléphone par Guinéenews dans le souci du recoupement de l’information, le gouverneur Madifing Diané répond juste ne pas « avoir encore de précisions sur cette situation », avant de nous raccrocher au nez.