Saisie par l’ANAD, l’UFDG suspend ses manifestations jusqu’au 3 novembre

0
396

L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) suspend ses manifestations contre « le hold-up électoral » jusqu’au 3 novembre prochain. C’est le président du parti, Cellou Dalein Diallo, qui l’a annoncé lors d’une conférence tenue ce vendredi à Conakry.

Selon Cellou Dalein Diallo, son parti a été saisi par l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) composée de plus de 40 partis politiques ayant soutenu sa candidature à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier.

Cette suspension vise à permettre aux citoyens de s’approvisionner en denrées de première nécessité, vu que depuis le scrutin, boutiques et magasins, supérette sont restés fermés.

L’action vise aussi à permettre aux familles qui ont perdu des proches lors des dernières violences, de porter leur deuil et d’enterrer leurs morts.