Salambaldé/Mali: De fortes secousses inquiètent les habitants, une équipe de géologues attendue sur les lieux

0
959

Des informations parvenues à la rédaction régionale de Guineenews basée à Labé font état d’un tremblement de terre à Salambaldé, localité située dans préfecture de Mali. En effet, depuis quelques jours, les habitants de cette commune rurale de Mali, ville située à plus de 100 kilomètres de Labé ont constaté des fortes secousses (tremblement de terre ?) accompagnées de bruits assourdissants. Cette situation inquiète les citoyens qui ont même envisagé de déménager si le phénomène persiste.

« Le phénomène qui se produit actuellement ici, c’est comme si une grosse montagne s’effondre avec une grande puissance. Par exemple, vendredi à l’aube, alors qu’on égrainait nos chapelets sous une tente, quand le tremblement a commencé même la tente a été secouée et a failli tomber sur nous. Il y a eu aussi beaucoup de fissures sur les maisons d’habitation », témoigne Thierno Mohammadou Maladho Bah, un sage de la commune rurale de Salambandé.

Ce dernier explique ces secousses par une volonté divine : « le tremblement là, nous pouvons dire que ce n’est pas causé par des diables et encore moins par des sorciers. Mais, c’est plutôt par la volonté de Dieu car quelle que soit la force d’un diable ou d’un sorcier, il ne peut provoquer un tel phénomène. C’est seulement Dieu qui peut faire une telle chose. C’est tellement puissant que beaucoup d’habitants avaient voulu prendre la fuite. Il faut le vivre pour le comprendre »,  ajoute-t-il.

De son côté, Aguibou Daouda Goumbambel également notable de la localité ne croit pas aux affirmations de son prédécesseur. Pour lui, il s’agit juste d’un phénomène naturel, car soutient-il, le village est érigé sur une multitude de grottes qui occupent la quasi-totalité du sous-sol de la sous-préfecture de Salambandé.

« Nous, on a grandi ici, mais on avait jamais vu une telle chose. Mais la façon dont on constate la chose, ressemble à un phénomène qu’on a déjà vu ailleurs. Il y a plusieurs grottes dans la localité. Nos parents nous parlaient même d’une grotte située à Horé Gortali à Amoroya ; une autre grotte existe à Balandougou, une autre à Bamba. Nos parents nous racontaient qu’ils pouvaient rentrer par une grotte et ressortir par une autre. Ils peuvent séjourner pendant 3 jours dans ces grottes alors que l’étendue des grottes dépasse 10 kilomètres », explique-t-il.

Avant de poursuivre : « maintenant, il y a de ces grottes qui s’effondrent en se coupant en deux. A bas âge, on lançait des pierres dans une grotte, mais il fallait attendre jusqu’à 3 minutes pour entendre l’impact avec un grand bruit. Donc, voilà pourquoi on pense que le bruit qui occasionne ce tremblement de terre est causé par la chute de grosses pierres dans les grottes. Il faut aussi rappeler, que la terre à trembler ici lors du premier régime ; sauf que c’est différent de ce qui est constaté actuellement car ces jours-ci c’est trop puissant », estime Aguibou Daouda Goumbanbel.

Face à la multiplication du phénomène, Mamadou Saidou Bah a jugé utile de mettre sa famille à l’abri jusqu’à ce qu’il ait une explication rationnelle.

« Depuis jeudi aux environs de 4 heures 30 minutes jusqu’à ce jour on ne peut compter le nombre de secousses de terre enregistrées ici. Personnellement, je suis sorti avec ma famille et depuis ce jour, on n’est pas rentrés. La cause est que je pense que ma concession est sur la voie du phénomène parce que le bruit est plus ressenti chez moi. Pour dire vrai, si on n’a pas d’explication rationnelle ces jours-ci, nous on va déménager. C’est vrai que l’homme ne peut fuir la mort, mais il peut fuir les risques », soutient-il.

Aux dernières nouvelles, une équipe de géologue a été dépêché sur place afin de situer l’opinion sur les causes exactes de ce phénomène. Un rapport est attendu dans les prochains jours. En attendant, les habitants de Salambandé vivent la peur dans le ventre.