Sanoyah (Coyah) : l’UFDG dénonce le vote d’hommes en uniforme sans carte d’électeurs

0
201
Dans plus d’une dizaine de bureaux de vote que nous avons visités à Sanoyah dans la préfecture de Coyah, à part un léger retard de l’ouverture des bureaux dû à l’arrivée tardive des matériels de vote, les citoyens se sont massivement rendus aux urnes.
Cependant, alors que les différents responsables des bureaux de vote nous ont parlé du bon déroulement du vote, au niveau des bureaux de vote partout où nous sommes passés sans contestation, ce n’est pas le cas dans les bureaux de vote numéro 2 de Dispensaire et le bureau de vote numéro 2 de la salle polyvalente mosquée.
Selon les responsables de l’UFDG rencontrés au sortir de la salle, au moins 13 gendarmes vénus à bord d’un pick-up y ont voté sans carte d’électeurs. « Les trois gendarmes ont voté devant mes collègues, mais les dix autres ont voté en ma présence. Nous avons même eu de chaudes discussions avec le Commandant », témoigne El hadji Nabiko Barry, un responsable de l’UFDG.
Autre fait constaté, seuls le Rpg et l’UFDG ont leurs délégués dans tous les bureaux de vote visités. Toute chose qui prouvent le duel entre les deux partis politiques engagés dans la course à la présidence de la République.
Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne à 18heures 05, les dépouillements viennent de commencer.