Sanoyah-Coyah : plusieurs électeurs « à problème » retirés de la liste

0
468

Le double scrutin de ce dimanche 22 mars s’est déroulé sans incident au quartier Sanoyah dans la commune urbaine de Coyah, du moins au niveau des 14 bureaux de vote que nous avons sillonnés. Exceptée l’école primaire Fatim école qui a abritait 9 bureaux de vote, et où il y avait un peu d’affluence, à cause du vote massif des militaires, il n’y avait quasiment pas d’engouement au niveau des autres centres.

Pour cause de coronavirus, le lavage des mains étaient exigé à l’entrée des bureaux, à l’exception de deux bureaux de vote installés à l’école Sy Savané.

Au centre Fatim école, plusieurs militaires avaient pris d’assaut les lieux dès l’ouverture des bureaux de vote pour s’acquitter de leur devoir civique. Là, alors que nous avons compté un total de 9 BV le matin, dans l’après-midi, ce nombre a été réduit à 8 BV.  Raison invoquée, au BV 1, les 590 électeurs sur la liste faisaient partie des électeurs à problème dont le rapport de la CEDEAO avait demandé le retrait de la liste. Au BV N°2, le nombre d’électeurs a été également réduit à 42 pour les mêmes raisons.

Au niveau des différents bureaux de vote, nous n’avons rencontré que deux représentants du RPG et du MPD de Paul Moussa Diawara. Comme pour expliquer le manque d’engouement pour ce vote dont les résultats sont connus d’avance, pour reprendre les propos de l’ancien Premier ministre Sidya Touré dans un entretien accordé à Guinéenews.org.