voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Santé : Les pharmaciens de Guinée lancent un préavis de grève (syndicat)

    Le syndicat des pharmaciens de Guinée a déposé un préavis de grève sur la table du ministre de la Santé, le général médecin Remy Lamah. L’information a été donnée par le secrétaire général des pharmaciens, Manizé Kolié joint au téléphone ce mercredi 10 février par Guineenews.

    A en croire le syndicaliste, Dr Manizé Kolié, il y a une crise existentielle profonde qui menace le monopole, l’emploi, et la qualité des services des professionnels de la pharmacie en Guinée. Il a déploré que cette profession est sur le point de tomber définitivement sous le contrôle des commerçants, et des lobbyings très puissants.

     « Le désintérêt manifeste de l’autorité de tutelle, dans son rôle régalien de protection et de régulation est à l’origine de tous les maux  dans ce secteur», a-t-il dénoncé.

    Dans le préavis de grève, le syndicat exige la réduction du nombre de sociétés grossistes, le fonctionnement de la brigade Médicrime et l’organisation des états généraux de la santé. « Les  cadres du ministère de la Santé emploient tous les subterfuges administratifs,  pour nuire et empêcher la  mise  en  place,  et le fonctionnement de la brigade Médicrime en Guinée », a-t-il regretté.

    Dr. Manizé Kolié a rappelé que c’est au forceps que le siège de la brigade a été inauguré, le 20 janvier 2020,  pour ne jamais fonctionner.  « Le rapport de la commission mixte d’évaluation, pour la  réduction du nombre de sociétés grossistes est classé sans suite», a-t-il laissé entendre.

    Plus loin, Dr. Manizé Kolié a affirmé que cette situation est inacceptable. C’est pourquoi ils comptent aller à une grève pour interpeller les autorités.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE