Santé : RUSAL offre un laboratoire mobile « Gazel» à  l’Institut de  recherche  en biologie appliquée de Guinée

février 16, 2019 3:58

Le Centre de recherche en biologie appliquée de Guinée de l’Institut de recherche de Pastoria, sis à Kindia, vient de bénéficier d’un laboratoire mobile dénommé Gazel d’une valeur de dix millions de dollars de la part de la compagnie RUSAL. Ce don vise à améliorer la capacité de prestation et d’intervention sur le terrain afin de soulager les citoyens en cas épidémie.

La cérémonie de remise a eu lieu vendredi dans l’enceinte de l’Institut en présence  des ministres d’Etat, ministre de la Santé, Niankoye Lamah, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Yéro Baldé, de l’Ambassadeur de la Russie en Guinée, Alexandre Bregadzé et les autorités locales.

Pour le ministre de Yéro Baldé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : « c’est la deuxième fois que je viens pour recevoir des laboratoires aussi bien  mobiles que des laboratoires fixes. L’événement qui nous réunit aujourd’hui marque la remise d’un nouveau laboratoire.  Tout cela  prouve  à quel  point nous sommes satisfaits de nos relations avec la Fédération de  la Russie. Ce geste de solidarité à l’endroit du gouvernement guinéen  et particulièrement pour le département de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique est apprécié à sa juste valeur quand on mesure aujourd’hui l’immensité de besoins de nos populations en matière de santé ».

Le ministre a aussi remercié « le gouvernement de la Fédération de Russie à travers le Rospotrebnadzor pour ce don d’un laboratoire ultra mobile Gazel qui servira de référence pour la solution des problématiques de recherche et de diagnostics rapides de toutes les maladies virales, bactériales et parasitaires en Guinée ».

« (…) Dès le premier jour de l’existence de ce centre,  notre société Rusal fait tout son possible pour mettre en œuvre cette initiative des dirigeants russes visant à aider la science guinéenne à se développer avec succès. Je tiens à rappeler  qu’en octobre 2014, au milieu de la grève, Rusal et le service fédéral  de surveillance de la protection des droits et du bien-être humain ont unis leurs efforts pour lutter contre ce virus. La société Rusal a investi plus de 10 millions USD dans la construction et l’équipement du centre de recherche moderne (CREMS) », déclare le directeur général de la société Rusal en Guinée.

PAVEL VASILIEV a ajouté que « pendant l’épidémie Ebola, des milliers de test ont été réalisés à la base du CREMS, des centaines de personnes ont été traitées à l’hôpital grâce aux efforts des médecins et à l’équipement de ce centre et de nombreuses personnes malades ont réussi à vaincre cette maladie mortelle et ont retrouvé leur vie normale ».

Pour sa part, l’Ambassadeur de la fédération Russie en Guinée a réitéré l’engagement de son pays au côté de la Guinée pour améliorer la qualité des soins.

 « Depuis 2014, souligne Alexandre Bredgadze, quand l’épidémie à virus Ebola a gravement touché la Guinée,  la Russie comme d’autres pays du monde ont assisté le pays. Après la fin de cette épidémie, la plupart des spécialistes se sont battus avec les Guinéens contre Ebola, sont partis. Les médecins et les chercheurs russes sont restés en Guinée pour travailler davantage avec des chercheurs guinéens afin d’élaborer des mesures et des préventions de perfectionner des vaccins pas seulement contre Ebola mais aussi contre d’autres maladies infectieuses pour sauvegarder la population locale contre le nouveau danger qui nous menace toujours. C’est à partir de 2015 que la compagnie Rusal a construit et a équipé le premier hôpital aux patients infectieux en République de Guinée. Chaque année, ce centre s’élargit et ses activités se perfectionnent et la Russie sera toujours au côté de la Guinée pour que cet institut continue de soigner efficacement la population ».