Scrutin du 18 octobre : Des coups de feu tirés par l’Ussel à Hamdallaye (Conakry)

0
182

Le scrutin présidentiel a démarré ce 18 octobre 2020. A Hamdallaye, des membres de l’unité spéciale de sécurité des élections (USSEL) ont failli semer  la panique dans le quartier. Ils ont tiré au moins trois coups de feu de leurs fusils PMAK depuis leurs pickups.

Selon des citoyens, ces agents au bord des pickups de la police ont arrêté au niveau des rails des jeunes en train de fumer du chanvre indien. Ils les ont arrêtés et ont tiré un premier coup de feu. Quand ils sont sortis sur la grande route, l’un des agents  a tiré en direction du quartier d’où ils venaient et un autre a tiré dans l’autre sens. Et au rond-point de Hamdallaye il y a beaucoup de bureaux de vote. Ces tirs pourraient créer la panique, mais heureusement que cela ne s’est pas produit.

« Ils veulent faire peur aux gens pour qu’ils ne votent pas, sinon ils ont pris les fumeurs là-bas pourquoi sortir tirer », a déploré un citoyen qui venait tout juste de voter, au micro de guineenews.