voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Secteur privé : le diagnostic, les regrets et les assurances du PM Kassory Fofana

    « La richesse créée en Guinée doit profiter aux Guinéens…Il faut créer les champions guinéens…»

    Le mercredi 17 mars 2021, le premier ministre Kassory Fofan a lancé le premier cadre de concertation entre le secteur privé et les pouvoirs publics guinéens. Dans son discours-diagnostique, il a mis en confiance les acteurs économiques et démontré l’engagement ferme du gouvernement à faire profiter le contenu local aux Guinéens. Dans une rhétorique directe et franche, il a exprimé l’ambition du gouvernement de créer une richesse nationale inclusive par l’appui à l’entrepreneuriat local. « Il faut créer les champions guinéens », a martelé le chef du gouvernement.

    « La Guinée a une croissance extravertie. C’est la raison pour laquelle, nous allons travailler secteur privé et pouvoirs publics pour engager des réformes en profondeur afin de capturer une part plus importante de la valeur ajoutée ou des valeurs ajoutées nationales créées ici en faveur du secteur privé guinéen. C’est à ce prix que nous pourrons répondre à la demande de plus en plus forte de nos concitoyens par rapport à l’emploi et à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes. C’est en cela que le volet des réformes visant le contenu local retiendra toute l’attention du gouvernement. Ce sera l’un des axes majeurs de l’action gouvernementale dans les mois à venir pour que la richesse créée en Guinée puisse profiter aux Guinéens au maximum. Nous nous y emploierons. Si nous réussissons cela, nous aurons réussi à créer les meilleures conditions d’une paix sociale et d’une harmonie dans la relation entre les gouvernants que nous sommes et les gouvernés », a déclaré Kassory Fofana.

    « Quand je sors dans la rue, face aux réalités, j’ai parfois honte. Je comprends les sollicitations de nos concitoyens qui disent que nous parlons de gros chiffres, de croissance élevée, mais regardez les conditions d’habitat, d’emploi, d’insalubrité générale dans lesquelles nous vivons. Tout cela pourquoi ? C’est parce que nous n’avons pas fait assez pour développer le secteur privé et créer des champions », a reconnu le premier ministre.

    « Je suis heureux de constater que c’est dans l’agenda du président de la République de créer des champions. Ce Guinée Business Forum est le cadre qui permettrait de traduire cette ambition politique en réalité. J’ai visité toutes les expériences de développement. Il n’y a pas d’économie au monde, en tout cas pas à ma connaissance où la croissance et le développement se créent par des étrangers. C’est l’affaire des nationaux. Il faut créer des riches guinéens. Il faut créer la richesse nationale. C’est par ce biais qu’on va se développer », a déclaré l’ancien argentier guinéen.

    C’est la première fois qu’un tel forum s’organise en Guinée après 7 ans d’attente.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE