Semi-marathon : Total Guinée vise une participation record à la 8e édition

0
844
La 8è édition du Semi-marathon de Conakry se tiendra le 12 avril prochain. Le lancement de cet événement sportif a été fait vendredi 14 février lors d’une conférence de presse organisée à cet effet.
En plus des partenaires traditionnels que sont la BICIGUI et la SOBRAGUI, deux nouveaux partenaires ont annoncé leur arrivée pour accompagner Total Guinée. Il s’agit de la Société minière de Boké (SMB) et la société de logistique UMS.
Dans son intervention, le Directeur général de Total Guinée, Nicolas LISIECKI, a justifié l’arrivée du consortium SMB-UMS par l’allure que prend le semi-marathon de Conakry : « C’est un événement majeur qui prend chaque année plus d’importance et qui accueille de nouveaux partenaires. Cette année nous avons la chance en plus du parrainage du ministère des Sports, nous comptons quatre partenaires privés. Deux, qu’on peut qualifier d’historiques, qui sont la BICIGUI et la SOBRAGUI, et deux nouvelles sociétés qui sont UMS et SMB qui sont très enthousiastes à l’idée de nous rejoindre pour organiser cet événement. Ces partenariats sont nécessaires car l’événement grandit. En 2012 nous avons eu 350 coureurs pour la première édition, 8000 l’an dernier comme cela a été dit et nous visons toujours plus haut cette année avec 9000 participants. »
Les athlètes, selon M. LISIECKI, seront repartis en trois courses, il s’agit du semi-marathon qui est les 21 km et les deux autres qui sont les 12 km et les 5 km.
Le Directeur général de Total Guinée fait savoir que plus de 3 mille autres personnes seront là pour encadrer la course qui sont notamment En plus des participants, au moins 3000 personnes seront là pour encadrer la course, notamment la gendarmerie, la police, le personnel médical de la Croix rouge, la fédération, les bénévoles et le personnel des entreprises partenaires.
« Total Guinée porte des valeurs qui sont : la sécurité, de respect de l’autre, des goûts de la performance, des forces de la solidarité et l’esprit pionnier. Ces valeurs trouvent leurs sens dans le semi-marathon de Conakry. Cet événement sportif doit amener les acteurs à se surpasser. Les visites médicales qui sont le sésame pour l’inscription sont aussi l’occasion pour les participants de bénéficier d’un bilan médical qui permet de dépister certaines pathologies. Les stations Total au nombre de huit sont importantes dans cette organisation parce qu’elles font partie des points de ravitaillement. Tout cela pour faire de cet événement une fête hydratée. Pour ma part, je serai là pour au moins participer aux 5km », a ajouté le Directeur général de Total Guinée.
Les partenaires de cet événement se disent heureux de participer à une rencontre pendant laquelle les projecteurs sont braqués sur Conakry. D’où, selon Dénis RUBRICE, Directeur Général de la BICIGUI. Selon lui, sa filiale bancaire est fière de participer aux côtés d’entreprises partenaires à cet événement qu’est le semi-marathon de Conakry.
‘’Certes, notre mission première c’est de financer l’économie. Ça, c’est notre vocation première, mais au-delà, on sent que nous avons également une responsabilité sociale. Nous pensons qu’avec les entreprises partenaires engagées, avec des clients qui partagent nos convictions, avec les 350 collaborateurs de la banque, nous avons la possibilité de faire bouger les choses et d’avoir un impact positif durable au niveau de la société. Nous sommes fiers depuis le début à associer notre image au semi-marathon de Conakry qui prend de l’ampleur’’, s’est réjoui le banquier.
Pour la SOBRAGUI, selon son Directeur général, LECLOUX Guy, sa société participe à cet événement afin de rendre visible sa marque : « La SOBRAGUI est une société responsable et guinéenne. Donc c’est une responsabilité sociale pour nous de participer à ce grand événement. Pour la Sobragui, c’est important de participer à ce semi -marathon pour avoir une visibilité. C’est important pour le développement de notre marque de participer à ce grand événement. »
Dans son intervention, Ismaël Diakité, a déclaré que le consortium SMB-UMS, ne devient pas partenaire de Total Guinée pour le semi-marathon par hasard : « C’est avec un grand plaisir que le consortium SMB-UMS a accepté de s’associer à la 8ème édition du semi-marathon Total Guinée. Ce n’est pas par hasard que nous avons accepté d’être un partenaire de choix de cet événement. Premièrement, au-delà de l’aspect sportif, il y a l’aspect santé-sécurité qui est une logique de fond dans nos activités minières et surtout dans les filières logistiques. Nous tenons à la santé de nos employés, de nos partenaires de terrain à partir des communautés. Donc c’est avec un réel plaisir que nous rejoignons le club Bicigui-Sobragui-Total et comptons y être et y rester. »
Quant au président de la Fédération guinéenne d’Athlétisme, Ansoumane Soumah, il a rappelé que ça fait 8 ans années consécutives que sa structure soutient le semi-marathon de Conakry.
 « J’espère que cela va continuer et je voudrais vous rassurer en fin que toutes les dispositions sont prises par la Fédération guinéenne d’Athlétisme pour la bonne réussite de cette compétition qui est désormais ouverte », a-t-il souligné.
Pour sa part, le Directeur national des Sports, Lansiné Kabassan Keita, s’est réjoui de la sécurité qui entoure l’événement :  » Depuis l’année dernière, notre département accompagne le semi-marathon international. Nous l’avons rendu international en invitant des athlètes des pays étrangers et nous, nous réjouissons aussi de la partie sécuritaire. Au niveau du ministère des sports, je réaffirme et je rassure aussi les collègues ici présents que le département ne ménagera aucun effort pour la réussite de cette 8ème édition. »