SENACIP: coup d’envoi de la 3ème édition à Kindia

décembre 17, 2018 1:23

C’est le secrétaire général chargé des collectivités qui a procédé au lancement, ce lundi 17 décembre, de la troisième édition de la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP) au collège Tafory, dans la commune urbaine de Kindia en présence des cadres administratifs et religieux locaux.

Parler de la citoyenneté, c’est d’abord la problématique des droits, des libertés et des devoirs des citoyens.

Cet évènement appelé SENACIP qui est à sa troisième édition  a pour thème : ’’60 ans d’indépendance, une obligation de mémoire citoyenne’’.  Il vise à consolider la démocratie et l’Etat de droit à promouvoir la culture de la paix, du civisme et la tolérance, mais aussi à inculquer le savoir vivre chez les citoyens.

Pour cette troisième édition, le coordinateur régional de la SANACIP pour la région de Kindia, a ainsi parlé de l’importance de cette semaine avant de retracer quelques-unes des activités à réaliser au cours de cette semaine.

«La SENACIP qui se tient depuis 2016 constitue un moyen de sensibilisation, d’information et d’interpellation des populations en faveur de l’engagement citoyen et responsable. Son organisation permet de multiplier les actions de sensibilisation afin d’amener les populations à adopter un comportement conforme aux valeurs de la République. C’est en cela que l’organisation de la présente édition intervient dans un contexte marqué par l’engagement  du gouvernement à renforcer les actions de consolidation de la conscience citoyenneté nationale. L’institutionnalisation de la SENACIP en 2016 constitue un appel à  tous les Guinéens en faveur de l’union sacré autour de la mère-patrie. Il y aura un panel sur le thème central de la SENACIP, nous organiserons des conférences publiques dans les écoles, une incursion à l’endroit des conducteurs des motos-taxis, la synergie des radios, une journée dédiée à la salubrité et à l’assainissement», a affirmé Abdoulaye M’Mah Sylla.

Pour sa part, le Secrétaire général chargé des collectivités, représentant le préfet,  a indiqué que ce thème est révélateur et qui colle à la situation actuelle de notre pays.

«Chacun de nous, guinéennes et guinéens, jeunes et vieux, du nord au sud du pays, nous pouvons sortir de nos maisons et ensemble nous retrouver dans la rue, sur les places publiques pour dire notre fierté d’être Guinéen et célébrer les valeurs qui doivent fonder et structurer notre vivre ensemble. Le thème de cette année vient à point nommé pour nous souvenir que nos devanciers ont, à un certain moment, abandonné toutes les particularités et fait front pour l’accession de notre pays à son indépendance. Cette fusion de nos devanciers doit nous servir d’exemple pour nous positionner, non pas autour de nos identités singulières, mais plutôt autour de notre idéal commun de construction d’une nation», a déclaré Kabinet Diawara.

Dans le cadre de la réussite effective de cette semaine, les acteurs, à tous les niveaux de la préfecture, se disent déterminés à accompagner le gouvernement guinéen à travers son département en charge de l’Unité Nationale et la citoyenneté. Cette troisième édition de la SENACIP qui durera 7 jours, du 17 au 23 décembre.