Senditoo met le cap sur le transfert d’argent

0
495

Lancé en 2016 par le Guinéen Ibrahima Soumano et le Zimbawéen Takwana Tyaranini, la start-up Senditoo.com poursuit son développement en Afrique en proposant un nouveau service de transfert d’argent à ses clients.

Avec le concours des entrepreneurs Romain Girbal et Thibault Launay, les premiers à avoir cru en la jeune pousse, Senditoo a levé à ce jour près d’un million de dollars en financement et obtenu une ligne de crédit de 5 millions de dollars pour développer son nouveau service de transfert d’argent.

Un leader de la recharge téléphonique en Afrique

Senditoo.com déploie aujourd’hui ses services dans près de 150 pays vers lesquels ses utilisateurs ont réalisé plus de 400 000 transactions. La start-up a vu son chiffre d’affaires croître de près de 200% par an depuis sa création en 2016 et son nombre d’utilisateurs ne cesse d’augmenter.

« Nous avons, depuis notre création, permis à nos quelques 50 000 utilisateurs de réaliser près de 400 000 transactions via notre plateforme. Nous sommes fiers de permettre aux africains de tous horizons de maintenir le lien avec leurs proches et nous engageons aujourd’hui dans une nouvelle phase de notre développement », souligne enthousiaste Romain Girbal.

Depuis 2016, Senditoo.com permet à la diaspora Africaine de recharger le crédit mobile d’un proche partout dans le monde à partir de son site web mais également de ses applications mobile Android et iOS.

« En 4 ans nous avons réussi à nous imposer sur un marché jusque-là dominé par des ténors du secteur des télécommunications. Senditoo.com est aujourd’hui une marque reconnue dans les pays auxquels nous proposons nos services », poursuit Romain Girbal.

A la conquête du transfert d’argent

La Guinée, le Ghana et le Zimbabwe sont les premiers pays sur lesquels a misé Senditoo pour déployer son nouveau service de transfert d’argent. L’implantation dans d’autres pays se fera de manière progressive pour faire de Senditoo.com un acteur majeur du transfert d’argent vers l’Afrique.

Dans cet environnement assez concurrentiel, Thibault Launay révèle que la force de Senditoo.com repose sur une présence locale lui permettant de mieux comprendre les besoins de ses utilisateurs et ainsi s’adapter plus rapidement à leurs exigences.

« Nos équipes sont présentes au cœur des marchés que nous servons. En Guinée, bien entendu, où nous avons historiquement débuté, mais également au Zimbabwe car les pays d’Afrique anglophone représentent pour nous un gisement de valeur considérable » ,explique Romain Girbal.

Fort de ses premiers succès, Senditoo.com vient de lancer un service de transfert d’argent directement sur un portefeuille électronique.

« En 2018 la Banque Mondiale estimait à $529 milliards le montant des transferts d’argent effectués par la diaspora africaine. Ces montants croissent d’année en année et nous pensons qu’il est temps pour Senditoo.com, en nous appuyant sur les valeurs qui ont fondé notre succès de nous lancer à la conquête de ce marché sur lesquels les utilisateurs ne reçoivent pas toujours un service à la hauteur de leurs attentes », conclut Ibrahima Soumano.