Sidya à propos de la proposition d’une date pour le référendum : « C’est une manière de jeter de l’huile sur le feu »

0
280

S’il y a élections le 16 février prochain, les Guinéens devront voter trois fois. Non seulement les électeurs devront choisir des députés à la liste nationale, puis le député uninominal de leur circonscription, mais ils doivent choisir entre le « Oui » et le « Non » dans le cadre du référendum pour la nouvelle Constitution.

Pour Sidya Touré, président de l’Union des forces républicaines (UFR), la décision de coupler ces élections est une manière de jeter de l’huile sur le feu.

« Il y a quelques mois, j’avais prévenu que c’est la voie qu’Alpha Condé préparait. Aller vers un couplage des législatives et le référendum. Toutefois, Alpha Condé, en se lançant dans une telle aventure, risque de conduire le pays vers le chaos.  Le communiqué qui a été fait hier, c’est une manière de jeter de l’huile sur le feu. Mais aussi une manière de faire comprendre que malgré tout ce qui se fait, après avoir perdu  plus d’une trentaine de Guinéens, comme Alpha Condé, lui-même, a dit lors d’une de ses sorties que partout où il y a eu changement constitutionnel, il y a eu de morts, mais ils l’ont fait,  et que lui aussi, il y a des morts, mais il va continuer à le faire », a-t-il regretté.

Lire vidéo: