Sidya : « Nous représentons aujourd’hui la frange de Guinéens qui porte l’espoir pour ce pays…»

0
209

Suite à la lecture du communiqué ayant sanctionné la rencontre du front national pour la défense de la constitution (FNDC), c’est le président de l’union des forces républicaines (UFR) qui a pris la parole. Sidya Touré a davantage expliqué les motivations qui sous-tendent cette démarche des opposants au troisième mandat. Guineenews vous propose in extenso ses propos.
Lisez :

« Comme vous l’avez entendu, nous venons de terminer une rencontre au niveau du FNDC. Et les décisions qui ont été annoncées ont été prises. Les manifestations ne s’arrêteront pas. Nous les continuerons parce que nous devons absolument barrer le chemin à l’idée de ce troisième mandat qui est une présidence à vie et qui hypothéquera définitivement votre avenir, vous les jeunes qui êtes ici. Ce n’est pas un problème politique. C’est un problème sociétal. Neuf ans après, la médiocrité de la gouvernance que nous avons connue nous imposait cela… Cela correspond à enterrer définitivement les affres du sous-développement, de la misère, de la décision, peut-être pourquoi pas de l’affrontement entre les groupes qu’on cherche à diviser. Il est important qu’on continue de prendre nos responsabilités. Ce que nous avons connu la fois dernière lors de la manifestation ne nous intimidera pas. Nous allons continuer à manifester parce que nous représentons aujourd’hui la frange de Guinéens qui porte l’espoir pour ce pays de s’en sortir. Si non nous allons couler. Alors je dirai comme mes amis tantôt : camarades salut ! Même si ça c’est la société civile mais, nous adhérons à cette idée. »