Sidya sur le séjour d’Alpha Condé aux USA : « ça nous a coûté beaucoup d’argent »

0
344

S’exprimant sur le séjour en cours du chef de l’Etat guinéen aux Etats Unis  chez nos confrères de radio Espace, ce lundi 16 septembre, l’ancien Premier ministre n’a pas été tendre. Sidya Touré a déploré que beaucoup d’argent ait été dépensé pour une visite dont l’objectif, selon lui, est que le Président Alpha Condé reste au pouvoir.

« Je trouve que franchement, c’était quelque chose assez curieuse. Un chef d’Etat ne va pas chez les gens pour rester trois semaines, se promener avec une quarantaine de personnes dont on a payé les billets d’avion pour aller aux Etats Unis, monter et descendre. Je suis tout simplement désolé, ça nous a coûté beaucoup d’argent, beaucoup de lobbying pour le résultat qu’on connait et qu’on connaissait avant de partir. Dans les démocraties occidentales, il y a des choses qui sont intangibles. Vous ne pouvez pas, parce qu’on a payé des lobbyings pour rencontrer tel ou tel, changer la décision prise dans le cadre d’un gouvernement en France, aux Etats Unis, en Angleterre ou en Allemagne. Ce n’est pas possible », a fait savoir le président de l’UFR.

Le président de l’UFR ne trouve aucun sens au séjour de la délégation présidentielle dans le pays de l’oncle Sam. « L’objectif c’était de rencontrer les Etats Unis. Ça, ce n’était pas possible pour ceux qui connaissent les Etats Unis. Je pense qu’il a eu l’occasion de rencontrer Mike Pompeo et on lui a dit simplement ce que les Américains pensent de tout cela. A savoir qu’ils sont pour une transition démocratique et qu’il faut combattre la corruption dans notre pays. Ce sont des choses élémentaires. On n’a pas besoin de dépenser des millions de dollars pour aller entendre cela et revenir », a-t-il.

Pour l’ancien Premier ministre, le seul objectif du Président Alpha Condé, c’est de sa maintenir au pouvoir. « Alpha n’a pas d’autre objectif, il n’a pas d’autres ambitions, il n’a pas d’autre volonté que de rester au pouvoir, il n’y a rien d’autre, il n’y a pas de développement, pas de dialogue, pas d’élection, il n’y a rien. L’essentiel, c’est de rester au pouvoir. Donc en général, quand on est dans ce genre de chose, l’objectif c’est d’aller de gauche à droite pour faire en sorte que les gens soient favorables ou au moins gardent la neutralité. C’est ce qu’on n’a pas obtenu… Tout cet écran de fumée que nous avons devant nous, ça n’a qu’un seul l’objectif, c’est qu’Alpha reste au pouvoir », estime Sidya Touré.