voir Plus
    vendredi, 16 avril 2021
    26.9 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Sidya Touré : « ce que nous faisons, c’est pour arrêter la décadence de la Guinée… »

    A l’appel des forces sociopolitiques regroupées au sein du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), plusieurs opposants au projet de révision constitutionnelle manifestent ce mardi 26 novembre à Conakry. C’est le cas notamment du président de l’Union des forces républicaines.

    Caractérisé par une fougue que les précédentes fois, Sidya Touré dit prendre part à cette manifestation avec un moral haut. L’ancien Premier ministre le confie dans une interview dont Guinéenews vous propose un extrait.
    Lisez plutôt !

    « J’entame cette marche avec le moral haut avec un moral de fer comme vous voyez. Nous avons le moral de quelqu’un qui sait qu’il a raison. Et ce que nous faisons, ce n’est pas contre quelqu’un. Ce que nous faisons, ce n’est pas pour nous mêmes. C’est pour la Guinée. C’est pour notre pays. C’est pour arrêter la décadence de ce pays qui, depuis neuf ans, est en train de tomber plus bas. Ce qu’il n’a jamais été. C’est contre cela que nous nous élevons et sur une base de légalité absolue. Et notre Constitution qui a mis en place l’institution que nous connaissons aujourd’hui est très claire: c’est deux mandats. Vous faites ce que vous pouvez pour le pays et quelqu’un d’autre vient prendre votre place. Il n’est pas dit que c’est un opposant comme ce que j’entends partout. Même si Alpha présente un candidat du Rpg, peut-être qu’il serait élu. Moi, je n’ai rien contre ça. Mais qu’on arrête de croire que c’est une affaire personnelle. C’est une affaire de légalité, de légitimité. Voilà pourquoi nous avons le moral haut, comme vous le voyez ».

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE