voir Plus
    mercredi, 21 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Sidya Touré « condamne » le décret de validation du nouveau président de la cour constitutionnelle

    Hier mercredi 3 octobre, le président de la République a pris un décret pour valider la nomination de Mohamed Lamine Bangoura, comme nouveau président de la cour constitutionnelle. Une décision qui suscite beaucoup de réactions dans la cité. Crédit photo : UFR.

    « Le décret pris par le président de la République confirmant Mohamed Lamine Bangoura est juridiquement et politiquement inacceptable. Il y a une volonté aujourd’hui de déstabiliser l’ensemble des institutions républicaines », a déclaré Sidya Touré, Président de l’UFR, cité par par le chargé de communication, Ahmed Tidiane Sylla sur sa page Facebook.

    « Je condamne cet acte. Nous ne sommes pas d’accord avec cette façon de faire. Le droit, c’est le droit. La cour constitutionnelle ne relève pas de la présidence de la République », a-t-il ajouté sur la page Facebook de son parti rapporté par la cellule de communication de son parti.

    « Pourquoi, on n’aurait pas pu attendre que la cour suprême se prononce afin de prendre un décret pour régler un problème qui ne relève pas de la présidence de la République », s’est questionné l’ancien premier ministre guinéen, cité par la cellule de Com. du parti.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE