Sidya Touré : « Les Guinéens ont compris le message de Cheick Sako »

juin 8, 2019 9:38

A l’occasion de la plénière du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) tenue vendredi 7 juin à Kipé, le président de l’Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré, a décrit un peu la situation sociopolitique du pays.

Il a accusé les promoteurs de la nouvelle Constitution de vouloir uniquement profiter de l’argent qui circule autour de ce projet : « nous sommes à la fin de mandat de M. Alpha Condé. Beaucoup de gens se sont agglutinés autour du pouvoir pour chanter la possibilité de rester éternellement à ce [travail], ce n’est pas un travail. On ne travaille pas. Quand vous voyez l’état de la Guinée, vous vous rendez compte que ça ne travaille pas. Mais c’est simplement continuer de bénéficier de ces banques qu’il y a autour du pouvoir. La totalité de nos compatriotes aujourd’hui vit dans la misère absolue. Vous prenez tous les secteurs, vous verrez exactement où en est aujourd’hui notre pays. Donc c’est quelque chose qui est un devoir sacré pour nous tous de faire en sorte que le changement arrive rapidement ici et cela le plus tard possible à la fin du mandat en 2020. Nous nous inscrivons dans ce cadre-là et continuerons dans ce sens jusqu’à ce que la victoire finale puisse arriver. »

Pour le président de l’UFR, la démission du ministre de la Justice, Me Cheick Sako, est un message fort envoyé aux Guinéens. Ces derniers, dit-il, ont compris ledit message. « Nous avons évoqué ces gens qui sont en train de piller notre pays aujourd’hui et qui sont en train de militer pour la pérennisation de ce gouvernement.  Si des fils de ce pays prennent conscience de cela, malgré leur propre situation, mais prennent en compte le désarroi de leur peuple et posent des actes si importants comme ce que nous venons de voir avec la démission du ministre Cheick Sako, nous devons l’évoquer, le saluer et dire à  quel point les Guinéens ont compris le message qu’il a passé. C’est un message fort», a-t-il déclaré.

Il a salué cette « sage » décision de Me Cheick Sako, mais aussi celle du député Sékou Benna Camara. « Donc, je voudrais saluer ici le geste posé par notre frère le ministre Cheik Sako en faveur de notre pays, de nos populations et je voudrais associer à cela le député Sékou Benna Camara qui également vient de se dissocier totalement de ce projet funeste qui veut mener notre pays vers une situation dramatique que nous souhaitons éviter», a-t-il souligné.

Lire vidéo: