Sidya Touré : « Pourquoi voulez-vous qu’on ait une présidence à vie en Guinée ? »

0
959

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré, demande aux Guinéens de se mobiliser pour faire barrage au projet de 3ème mandat d’Alpha Condé. Pour lui, le lancement du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) constitue le départ des actions visant à empêcher ce projet du président Alpha Condé.

« Nous sommes là pour notre manifestation de toutes nos volontés pour empêcher quelque changement constitutionnel que ce soit dans notre pays et quelque glissement que ce soit. A partir d’aujourd’hui, c’est le point de départ. Tous les Guinéens doivent pouvoir se mobiliser à partir de maintenant pour savoir quels sont ceux qui sont opposés à cette possibilité, et ceux qui veulent vivre de la sueur et du sang de nos populations simplement pour des questions de convenances personnelles, mais surtout de question d’argent. Il faut le dire telle qu’elle est », a déclaré l’ancien premier ministre lors du lancement de la plate-forme à Conakry mercredi 3 avril 2019.

L’ancien haut représentant du chef de l’Etat rappelle le contexte de création en 2006 des Forces vives de la nation et les avantages que ce forum avait au temps du Général Lansana Conté. « Je dois vous dire, pour ceux qui sont plus jeunes, je me retrouve dans cette salle vraiment quelque peu peiné. En 2006, nous nous sommes révoltés ici contre le Général Conté.  Et nous avons créé les Forces vives un peu comme ce que nous faisons aujourd’hui.  Il (Général Lansana Conté, ndlr) nous a laissés pendant trois jours discuter au palais du peuple. Il y avait là, Alpha Condé, moi-même, Jean Marie Doré, Bâ Mamadou et j’en passe. Et c’était présidé par Me Abdoul Kabèlè Camara et le président de l’OGDH de l’époque,  Thierno Maadjou Sow. Vous voyez un peu ce qu’un militaire était capable de faire ? Est-ce qu’on peut aller faire ça au palais du peuple aujourd’hui ? Non ! Conté nous a laissés le faire parce qu’il voulait écouter son peuple. Celui à qui nous avons à faire aujourd’hui n’a pas d’autre objectif que personnel. Nous devons nous battre contre cela. Donc nous disons aux uns et aux autres, préparez-vous au combat. C’est presqu’arrivé. Nous empêcherons que notre pays sombre. Pourquoi voulez-vous qu’on ait une présidence à vie en Guinée, si ce n’est pas pour des dessins sombres », a conclu Sidya Touré.