Signature d’un accord de partenariat entre Enabel et les 5 communes de Conakry

0
202

Dans la poursuite de la matérialisation de l’appui qu’apporte le programme Sanita Villes Propres aux collectivités locales, il s’est tenu une cérémonie de signature de convention entre les responsables de l’Agence belge de développement (Enabel) et les maires des 5 communes de Conakry, entourés de leurs Secrétaires généraux respectifs. C’était en présence des représentants des départements sectoriels et des directeurs des micro-réalisations.

Ladite convention porte sur la mise à la disposition des mairies, des matériels roulants, des ordinateurs et autres accessoires informatiques, dont des imprimantes. Dans son allocution d’ouverture, le chef Division Réglementation à la Direction Nationale de la Décentralisation, a exprimé toute sa gratitude à l’endroit du donateur suite à cet « inestimable » geste accordé aux 5 communes de Conakry.

« Ce geste s’inscrit dans la logique d’accompagnement de nos collectivités. Car, qui dit décentralisation, dit transfert de compétences. Et ce transfert de compétences doit être accompagné d’un transfert concomitant des ressources ou des moyens, en vue de permettre l’exercice normal de ces compétences transférées », a déclaré M. Mouctar Diallo, représentant le ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation.

Il a ensuite invité les heureux bénéficiaires à faire bon usage du don et surtout à observer le respect strict des clauses du partenariat qui lie les deux parties, mais aussi à intégrer ces matériels dans le patrimoine de leurs communes respectives.

Rappelant les attributions de sa structure, le Country Portfolio Manager, François Kieffer, a indiqué que l’Agence belge de développement (Enabel) est chargée de la mise en œuvre de l’aide publique au développement du Royaume de Belgique intervenant en Guinée depuis cette année au compte de ce programme précis.

« Ce programme 2019-2023 vise le développement économique inclusif et durable en Guinée, notamment sur l’axe Kindia jusqu’à Mamou. Et ce programme bilatéral vise la création de 12.000 emplois dont 40% d’emplois féminins », a-t-il rapporté.

De son côté, Olivier Chanoine, Program Manager de Sanita Villes Propres a exposé sur la modernisation des points de regroupement des déchets provenant des zones de transit et de tri. Ce qui s’étendra sur dix points de regroupement à réaliser dans un avenir proche. Notamment le premier qui est déjà en cours de réalisation au niveau de Kakimbo, dans la commune de Ratoma.

Aussi, l’orateur a informé l’établissement d’une cartographie devant permettre d’identifier -avec le concours des collectivités- les bonnes PME des mauvaises ou celles qui sont tombées dans l’oubli ou en faillite. Ce qui, selon lui, permettra de connaitre les quartiers qui sont très peu couverts ou pas du tout couverts. Aux dires de M. Chanoine, cela permettra également d’analyser et d’arriver à la contraction de nouvelles PME suivant la stratégie de professionnalisation de la gestion des déchets.

Au nom des bénéficiaires, Mme Aminata Touré, mairesse de Kaloum, a salué l’implication du gouvernement à travers le programme Enabel dont le concours aidera, estime-t-elle, à relever le défi qui interpelle les maires, en vue de rendre Conakry une capitale viable avec un environnement sain.

Représentant le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement,  Dr Bakaridjan Condé, Directeur national de l’Assainissement a salué la tenue des enrichissantes interventions qui ont émaillé la réunion et qui reflètent la réalité de la problématique de gestion des déchets à Conakry.

Sanita Villes Propres est un programme de gestion des déchets et des voiries de drainage dans les 5 communes de Conakry, mais aussi dans la commune de Kindia. Il est tourné également sur l’entrepreneuriat et la création d’emplois à travers le système de collecte et l’appui aux PME. Ce programme vise un développement économique qui soit durable, inclusif et redistributif pour l’ensemble des populations, et en particulier les jeunes et les femmes.