Siguiri : 4 blessés graves et des dégâts importants dans des heurts entre deux groupes de taxi-motards

avril 16, 2018 7:54
0

Quatre blessés graves et le siège du syndicat des conducteurs de moto-taxi vandalisé, c’est le bilan d’un violent accrochage qui a éclaté ce lundi 16 avril entre les membres de deux syndicats de moto-taxi.

Tout a commencé dans les environs de 10 heures lorsqu’un groupe de taxi motards, habillés en T-shirt orange ont commencé à sillonner la ville avec des concerts de klaxon et scandant des slogans, « liberté… Liberté ».

Selon l’un d’entre eux qu’on a joint sur place, un nouveau bureau syndical dénommé ECTM aurait été agréé depuis Conakry. Un bureau auquel  TMS, le bureau syndical dénie toute légitimité et légalité.

Au cours de cette parade, il y a eu au niveau du secteur de Bouré, des accrochages, accompagnés de jets de projectiles, entre les membres des deux groupes antagoniques.

C’est ECTM, le nouveau bureau qui a pris le dessus au terme de cette intifada. Et finalement le bureau de TMS a été littéralement mis à sac.

Pour tenter d’éviter une flambée de violences, les forces de l’ordre sont intervenues. À retenir que jusqu’à présent, à Siguiri, il n’existait qu’un seul bureau de syndicat de taxi-moto qui compte plus de quatorze mille conducteurs.