Siguiri: après l’assassinat d’un jeune, plusieurs habitations du quartier du présumé assassin incendiées

0
779

Après l’assassinat d’un jeune homme, une foule en colère est allée incendier ce mardi soir le quartier du présumé assassin dans le district de Sétiguiya, situé dans la sous-préfecture de Kintinian, à 35 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri. (Photo d’archives)

En effet, c’est après l’assassinat du jeune Noumoukê Sacko, chauffeur de 34 ans par coup de poignard qu’une foule en colère s’est dirigée vers le quartier du présumé assassin à « Kissidougou-Koura » où plus d’une dizaine d’habitations a été mise à sac et incendiée.

« Le défunt et le présumé assassin étaient en brousse, non loin du village. L’on ne sait pas ce qui s’est passé entre eux, mais les riverains ont entendu des cris. A leur arrivée sur les lieux, ils ont retrouvé le corps de Noumoukê Sacko et son compagnon avait pris la poudre d’escampette. C’est dans ce cadre que la foule s’est dirigée vers le domicile du présumé assassin non encore formellement identifié. Car, certains parlent d’un certain Solo », a confié Falaye Camara, membre de la Croix-Rouge et du bureau de la jeunesse de Sétiguiya.

Les habitants du quartier Kissidougou-Koura pris par la peur, ont quitté le dit district en laissant leurs habitations en feu.

Alors que le présumé assassin dont l’identité reste pour le moment floue, est déjà en cavale.

Et les autorités locales sont déjà sur le terrain pour rétablir l’ordre.