Siguiri-couvre-feu: Un gendarme blessé et le véhicule des forces de l’ordre caillassé par des inconnus

0
923

Le véhicule des forces de l’ordre caillassé et un gendarme blessé par des inconnus, lors du couvre-feu nocturne à Siguiri. L’incident s’est déroulé dans la nuit du mardi, a-t-on appris de source officielle.

C’est dans le quartier ORS de la commune urbaine de Siguiri et dans le district de Kamatiya, situé  dans la commune rurale de Kintinian que des inconnus ont caillassé le véhicule des forces de l’ordre qui était en train d’assurer le respect du couvre-feu nocturne dans le cadre de la crise sanitaire du covid19.

Au camp militaire de Diarrala, le commandant du camp d’infanterie  de Siguiri a d’abord montré les traces des projectiles sur le véhicule, avant de faire cas ensuite de la blessure grave d’un agent de la gendarmerie.

« Notre véhicule est endommagé, et un gendarme blessé. Mais, je pense qu’il faut encore sensibiliser la population sur cette situation, afin de nous faciliter la tâche », a-t-il prêché.

Irrité par la situation, le préfet de Siguiri, colonel Moussa Condé est monté au créneau.

« C’est de l’indiscipline, sinon toute la Guinée est au courant du couvre-feu. Je suis très déçu de ce qui s’est passé, mais je tiens à préciser que toute personne qui fera désormais ce genre d’actes, périra en prison. Il est inadmissible que des citoyens caillassent les véhicules des militaires en mission », a-t-il tempêté.

A noter que l’état d’urgence a été prolongé jusqu’au 15 mai avec de nouvelles mesures barrière comme le port obligatoire du masque à compter du 18 avril.