Siguiri : des femmes manifestent contre les licenciements à la SAG

0
252

De nombreuses femmes se sont manifestées à Siguiri pour protester contre la vague de licenciements à la société Anglogold Ashanti de Guinée, a-t-on constaté sur place ce mardi 1er octobre 2019 à Siguiri.

Elles étaient une cinquantaine de femmes munies de pancartes, à faire le tour de la commune urbaine de Siguiri et scandat des slogans contre la récente vague de licenciement à la SAG. La marche des femmes est partie du centre-ville au bloc administratif de la préfecture via le vestibule des sages.

La porte-parole de ces femmes, Assata Magassouba, dénonce une « injustice » des autorités de Siguiri. « Nous marchons pour protester contre ces licenciements arbitraires à la SAG. A cause de cette situation nos maris ne travaillent pas, et en plus le cas le plus écœurant est le silence des autorités que nous considérons corrompues. Nous voulons que les licenciés retournent à leur poste », s’est-elle offusquée.

Aucune autorité n’a voulu réagir à notre micro malgré nos tentatives.

Il faut retenir qu’avant cette marche pacifique des femmes, des jeunes avaient barricadé les routes pour protester contre le licenciement des 7 cadres superviseurs du département logistique de la SAG avant le message de promesse et d’apaisement du gouverneur Mohamed Gharé, le 14 septembre 2019.