Siguiri: Deux pêcheurs arrêtés pour l’abattage d’un lamantin

0
923

Deux pêcheurs viennent d’être arrêtés pour avoir abattu un lamantin à Siguiri ce lundi 23 juin 2020. Il s’agit d’un lamantin mâle de 300 kilogrammes qui a été abattu par des citoyens aux larges du fleuve Bafing entre le district de Kignebakoro et de Tiguibry dans la commune urbaine de Siguiri.

Suite à l’alerte, la section préfectorale des eaux et forêts de Siguiri a dépêché une mission sur le site.

« Nous avons été informés de la situation, et une mission est arrivée sur les lieux. Donc, après constat il a été notifié que c’est un lamantin mâle et nous allons faire une application stricte de la loi par rapport à ceux qui ont abattu cet espèce rare »,  déclare Raymond Camara, chef section adjoint des eaux et forêts.

En outre la loi est de rigueur face à cette situation, car selon l’article 165 du code de la faune et de la règlementation de la chasse « quiconque abat ou capture les animaux intégralement protégés excédant la latitude d’abatage ou de capture fixée au permis scientifique, écope d’un emprisonnement ferme de 1 à 5 ans et d’une amande de 10 à 50 millions de francs guinéens ».

Pour rappel, le lamantin est une espèce intégralement protégée qui se trouve dans l’annexe 1 de la convention sur le commerce international des espèces de la faune et de la flore sauvage menacées d’extinction.

Pour le moment deux présumés braconniers à savoir Solo Camara et Naman Camara, tous pêcheurs  sont interpellés à cause de cet abattage. Ils implorent  la méconnaissance de la loi interdisant l’abattage de l’animal, mais ne nient pas les faits.