Siguiri : le nouveau préfet prend fonction et prévient les fauteurs de troubles

avril 18, 2019 8:34

« À Siguiri, rien ne sera plus comme avant. En rapport avec les forces de défense et de sécurité, nous prendrons des dispositions rigoureuses conformément à la loi contre les fauteurs de troubles dans les zones minières. Nous avons besoin des gens maintenant qui veulent que Siguiri avance.»

Le nouveau préfet de Siguiri, le colonel Moussa Condé a officiellement pris fonction ce jeudi 18 avril. C’était en présence, entre autres des cadres de la préfecture, des élus locaux. A cette occasion, le colonel Moussa Condé a promis de faire une rupture avec le passé avant de décliner certaines de ses priorités en faveur de cette capitale de l’or par excellence.

« Mes priorités seront la consolidation de la paix, le développement harmonieux, l’appui aux jeunes et aux femmes pour le financement des projets qu’ils élaborent… J’ai besoin de votre engagement pour bâtir cette préfecture. À Siguiri, rien ne sera plus comme avant. En rapport avec les forces de défense et de sécurité, nous prendrons des dispositions rigoureuses conformément à la loi contre les fauteurs de troubles dans les zones minières. Nous avons besoin des gens maintenant qui veulent que Siguiri avance », a mis en garde le nouveau préfet de Siguiri qui prend fonction dans une localité en proie à des pénuries d’eau et d’électricité, à l’insécurité, à plusieurs conflits communautaires liés au foncier dans les zones minières.

Il faut, par ailleurs, souligner que l’officier de la marine nationale, colonel Moussa Condé a désormais la lourde responsabilité de diriger une préfecture qui compte 12 sous-préfectures358 districts, 659 secteurs et plus de 1500 fonctionnaires.