Siguiri : l’opacité dans la  gestion financière  de la maison des jeunes pointée du doigt

0
1499

La gestion de la salle de la maison des jeunes de Siguiri est au centre d’un scandale financier. En effet,  après une vingtaine de spectacles, seule  une somme de 500.000 fg aurait été retrouvée dans la caisse de la direction, de quoi susciter des interrogations sur la gestion des fonds engrangés par cette salle.

Il faut rappeler que cette salle avait accueilli une vingtaine de spectacles,  avant la période de la COVID19. Mais il a fallu la récente passation de service entre les gérants des lieux, pour  découvrir ce trou dans les finances   de la direction de la maison des jeunes de Siguiri qui était dirigée jusque-là  par Fatoumata Sangaré. Ceci après un rapport financier biaisé ou il a été noté 500.000 fg comme fond existant dans la caisse.

Une source proche du dossier a indiqué à notre reporter ‘’qu’iI  y a eu plus d’une vingtaine de spectacles avant la période de la COVID19. Et chaque spectacle coûterait  600.000 fg pour les artistes locaux et un million pour les vedettes. Excepté les organisations des événements par les écoles et autres compétitions scolaires. Il y aurait  eu cinquante millions de fg dont la destination reste floue’’,  a révélé la source anonyme.

Fatoumata Sangaré, la mise en cause que nous avons contactée, n’a pas voulu  se prononcer  sur la situation financière de sa boite.

« Jetais là pour assurer l’intérim, et après tout j’ai rendu le tablier », s’est-t-elle contentée de trancher.

Selon le directeur préfectoral de la jeunesse Mory Sylla, la gestion de la maison des jeunes est détachée de ses prérogatives.

« Il y a une direction de la maison des jeunes qui est indépendante. Donc, je ne suis pas mêlé de la gestion mais je connais les gestionnaires. Donc, je ne peux pas vous parler de la situation financière », a-t-il indiqué.

A noter que  ce dossier fait couler beaucoup d’encre et de salive à Siguiri.