Siguiri: plusieurs localités de la préfecture victimes d’inondation

0
472

Les communes rurales de Norassoba et de Kintinian ont été frappées par une inondation après une forte pluie qui s’est abattue récemment sur la préfecture de Siguiri. Ces localités sont aujourd’hui coupées du reste de la préfecture de Siguiri et plus de 300 familles sinistrées ont été enregistrées suite à ces intempéries, notamment dans les districts de Fifa et Boukaria, a-t-on appris sur place.

Selon le président de district de Fandja, situé dans la commune rurale de Norassoba, le pont reliant Norassoba aux autres contrées de Siguiri est carrément envahi par l’eau.

« Actuellement, il n’ya pas de passage, les gens utilisent des pirogues. Dans la commune rurale de Norassoba Centre, le maire était obligé de mobiliser les jeunes afin de creuser des caniveaux pour céder le passage à l’eau. Mais il n’ya pas eu de perte en vie humaine », témoigne Fala Camara, président de district de Fandja.

Dans le district de Fifa (Kintinian), le même scénario se produit selon Ibrahim Camara, un membre  de la croix rouge. Car l’accès à ce district de la commune rurale de Kintinian, située à plus de 50 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri est bloqué à cause d’une rivière qui a déjà quitté son lit.

« Nous risquons de rester longtemps sans nous déplacer, car la rivière qui nous sépare des autres localités a quitté son lit. Donc, nous demandons aux autorités de nous aider. A Fifa143 familles sont actuellement sinistrées, à Boukaria 155 maisons sont inondées dont 30 se sont écroulées. Le sous-préfet Aliou Guissé était ici et a constaté la gravité de la situation qui mérite une mesure particulière », a dépeint Ibrahim Camara.

En attendant, la pluviométrie ne cesse de s’accroître. De quoi inquiéter davantage pour les habitants de ces différentes localités.