Siguiri: réactions croisées du FNDC et de la mairie de Siguiri, sur la manifestation du lundi.

0
174

Le maire de Siguiri hausse le ton contre toute manifestation de ce lundi, le FNDC promet de ne pas reculer malgré les intimidations. A t-on constaté sur place ce dimanche 13 octobre 2019.

En effet, l’appel du FNDC à la manifestation de ce lundi 14 octobre sur toute l’étendue du territoire commencent à faire couler beaucoup d’encre et de salive à Siguiri.

En outre, dans cette ville reconnue comme le « bastion » du parti au pouvoir, le maire de la commune urbaine de Siguiri Koumba Sekou Magassouba promet de « réprimer » toute manifestation ce lundi.

« Nous avons appris qu’il ya des gens qui sont venus de Conakry pour coordonner la manifestation de l’opposition sur la constitution et semer la pagaille à Siguiri. Mais, celui qui tentera de le faire nous le montrerons que l’autorité existe ici. Et nous mettons en garde tout les citoyens qui s’y mêleront. »

Face à cette déclaration, le FNDC-Siguiri promet de sortir et de ne pas céder à l’intimidation des autorités: « Nous sommes prêts à manifester, notre objectif c’est de montrer notre position sur la modification de la constitution. Il y aura une forte mobilisation, l’intimidation des autorités surtout le maire ne nous fera point reculer. Nous sommes tous des guinéens qui veulent le développement de ce pays, mais un groupe ne prendra jamais cette nation en otage. » Selon Lancinet Kéita vice coordinateur du FNDC.

A écouter ces différentes parties, force est de comprendre que cette journée du lundi 14 octobre 2019 risque d’être celle sous haute tension.